Corrida de toros, le matador blessé

peinture de Marià Fortuny
Corrida de toros, le matador blessé
Artiste
Date
1867 - 1868
Type
Scène de genre (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Technique
huile sur toile
Dimensions (H × L)
80,5 × 140,7 cm
No d’inventaire
212856-000Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Corrida de toros, le matador blessé est une huile sur toile de Marià Fortuny peinte entre 1867 et 1868.

Contexte modifier

Fortuny était alors au sommet de sa gloire. C'est à peu près à cette période qu'il commence à traiter le thème de la tauromachie. Il réalise également Brindis de l'espasa (également intitulé El torero) 1868[1] et une autre Corrida de toros en 1870, (dans la phase de la lidia où le taureau n'a pas encore chargé le picador).

Description modifier

D'un plus grand format que La Corrida de toros, le tableau Corrida de Toros, le matador blessé est plus cru, moins « papillonnant » selon l'expression de Sophie Monneret[2] et beaucoup plus proche du réalisme que de l'impressionnisme. On y voit un homme à terre secouru par d'autres toreros, tandis que le picador tente d'arrêter la charge du taureau. L'animal, cette fois, charge avec une certaine violence. Le tableau a été peint dans les anciennes arènes de Madrid[3].

Notes et références modifier

Voir aussi modifier

Bibliographie modifier

  • Alvaro Martinez-Novillo, Le Peintre et la Tauromachie, Paris, Flammarion,
  • Sophie Monneret, L'Impressionnisme et son époque, vol. 2, t. I, Paris, Robert Laffont, , 997 p. (ISBN 2-221-05412-1)
  • Sophie Monneret, L'Impressionnisme et son époque : dictionnaire international. Noms propres U à Z ; Noms communs A à Z.. Tome 2, vol. 2, t. II, Paris, Robert Laffont, , 1185 p. (ISBN 2-221-05413-X)