Confédération nationale des syndicats de travailleurs paysans

La Confédération nationale des syndicats de travailleurs paysans (CNSTP) fut une organisation du syndicalisme agricole français.

Créée en 1981 par des dissidents de la FNSEA, dont son leader charismatique Bernard Lambert. Thierry Coste est membre[1].

En 1983, aux élections des Chambres d’Agriculture, la CNSTP a obtenu 7 %, le département de Loire-Atlantique fait figure de bastion de cette organisation.

Au mois de juillet 1986, la CNSTP et la FNSP (fédération nationale des syndicats paysans) perturbent ensemble une conférence de François Guillaume, ministre de l'Agriculture et président de la FNSEA, pour faire valoir leurs revendications. De cet évènement va émerger l'idée d'unir les deux syndicats paysans, bien que de cultures syndicales différentes[2].

En 1987, la CNSPT participe à la fondation de la Confédération paysanne[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Cyril Hofstein, « Thierry Coste, le Machiavel du monde rural », Le Figaro Magazine, semaine du 16 novembre 2018, p. 56-58.
  2. « Notre histoire », sur www.confederationpaysanne.fr (consulté le 3 mai 2020)