Confédération de la démocratie

parti politique

Confédération de la démocratie
(es) Confederación de la Democracia
Image illustrative de l’article Confédération de la démocratie
Logotype officiel.
Présentation
Porte-parole Eduardo Frei Montalva
Sergio Onofre Jarpa
Fondation 6 juillet 1972
Disparition 20 mai 1973
Siège Santiago
Drapeau du Chili Chili
Partis membres Parti national
Parti démocrate-chrétien du Chili
Democracia Radical
Partido Democrático Nacional
Partido Social Democracia de Chile
Idéologie Conservatisme
Libéralisme
Social-démocratie
Démocratie chrétienne
Radicalisme

La Confédération de la démocratie (en espagnol : Confederación de la Democracia ou abrégé en CODE) était une coalition politique de centre et de droite formé, en , entre le Parti démocrate-chrétien du Chili, le Parti national et quelques autres petits partis politiques. Elle fut constituée pour présenter une opposition unie face au gouvernement de Salvador Allende et à l'Unité populaire.

ProgrammeModifier

Le programme de la CODE était :

  • le rétablissement de la liberté et le respect des corporations professionnelles,
  • le rétablissement du droit à l'information et à la libre expression,
  • le respect de la constitution et du parlement
  • la fin de la violence
  • la normalisation de la vie politique

Membre de la coalitionModifier

La coalition est constituée de deux fédérations de partis :

  • La Fédération de l'opposition démocratique, (Federación de Oposición Democrática, FOD) intégrant le PDC, le Parti de la gauche radicale (Partido de Izquierda Radical, PIR) et le Parti démocratique national (es) ;
  • La Fédération nationale-démocratie radicale (Federación Nacional-Democracia Radical, FNDR) intégrant le Parti national et Démocratie radicale.

Résultats aux élections législatives de 1973Modifier

Fédération Parti Voix % Députés
(150 au total)
FOD   Parti démocrate-chrétien 1 055 120 29,07
50  /  150
  Parti radical de gauche (en) 60 166 1,66
1  /  150
  Parti démocratique national (es) 13 349 0,37
0  /  150
FNDR   Parti national 780 480 21,51
34  /  150
Démocratie radicale 70 582 1,94
2  /  150
Voix liste CODE 33 895 0,93
Total CODE 2 013 592 55,49
87  /  150

Bien que vainqueur des élections législatives de mars 1973, la CODE ne parvint pas à obtenir la majorité des 2/3 des sièges nécessaires pour obtenir la mise en accusation et la destitution du président de la république et du gouvernement ou le blocage des réformes constitutionnelles.

Alliance politique, le CODE se dissout peu de temps après l'installation du nouveau congrès.

BibliographieModifier

  • (es) Ricardo Cruz-Coke, « Historia electoral de Chile. 1925-1973 », Revue juridique du Chili, Santiago,‎
  • (es) Reinhard Friedmann, La política chilena de la A a la Z. 1964-1988, Santiago, Melquíades, (OCLC 20993973)