Confédération internationale du travail

La Confédération Internationale du Travail (CIT) (en anglais International Confederation of Labor) est une fédération syndicale internationale composée de Syndicats de travailleuses et travailleurs d'origines anarcho-syndicaliste et/ou syndicaliste révolutionnaire[1]. La CIT a été fondée en mai 2018 à Parme, avec des participants provenant de seize nations et régions[1]. La plupart des syndicats adhérents de l'internationale sont d'anciens membres de l'Association internationale des travailleurs (IWA-AIT), qui a éclaté en 2016[2].

Confédération internationale du travail
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
(en) ICLVoir et modifier les données sur Wikidata
Zone d'activité
International (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Type
Organisation
Idéologie
Site web

ObjectifsModifier

Le but premier de la CIT est de permettre à ses syndicats de partager l'organisation de nouvelles tactiques et stratégies[3]. Par exemple, l'organisation de «  grèves sauvages, blocages routiers et autres moyens de résistances imaginatifs» ("wildcat strikes, road blockades and other imaginative acts of resistance")[1]. On peut mentionner plus spécifiquement, l’expérience de la grève de prisonniers organisée par le Comité d'organisation des travailleurs incarcérés (en) (IWOC) de l'IWW. À ce stade la CIT cherche à élargir son adhésion pour inclure le Moyen-Orient, l'Amérique centrale, l'Amérique du Sud et l'Afrique du Nord[4].

Syndicats participantsModifier

Les syndicats qui prennent part à la fondation de la Confédération à Parme, le 13 mai 2018, sont principalement des syndicats appartenant auparavant à l'AIT, comme la CNT-e, l'USI et la FAU, mais aussi des syndicats appartenant à la Coordination rouge et noire, comme l'IP et l'ESE[5],[6].

Pays Syndicat Statut Acronyme
Espagne Confederación Nacional del Trabajo Membre CNT
Italie Unione Sindacale Italiana Membre USI
États-Unis & Canada Industrial Workers of the World Membre IWW
Grèce Eλευθεριακή Συνδικαλιστική Ενωση Membre ESE
Argentine Federación Obrera Regional Argentina Membre FORA
Pologne Inicjatywa Pracownicza (en) Membre IP
Allemagne Freie Arbeiterinnen- und Arbeiter-Union Membre FAU
France Confédération nationale du travail Observateur CNT-F
Brésil Confederação Operária Brasileira Observateur COB
Belgique & Pays-Bas Vrije Bond (en) Observateur VB
Allemagne Gefangenen Gewerkschaft-Bundesweite Organisation Observateur GG/BO
Royaume-Uni United Voices of the World (en) Observateur UVW

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) « Independent unions found new Global Union Federation », sur en.labournet.tv, (consulté le 8 décembre 2018)
  2. « Founding of a New International | anarchistnews.org », sur anarchistnews.org (consulté le 8 décembre 2018)
  3. Freie Arbeiterinnen-und Arbeiter Union (FAU), « www.fau.org | Freie Arbeiterinnen- und Arbeiter Union (FAU) », sur www.fau.org, (consulté le 8 décembre 2018)
  4. (en-GB) « Work Areas of the International Confederation of Labour (ICL) – ICL-CIT » (consulté le 8 décembre 2018)
  5. (en-GB) « Foundation of the International Confederation of Labor (CIT-ICL) in Parma – ICL-CIT » (consulté le 10 décembre 2018)
  6. CNT-f ; Secrétariat International, « Vers la refondation de l’Association Internationale des Travailleurs-euses », Le Combat syndicaliste,‎ , p.14-17 (lire en ligne)