Concours du plus bel homme du Canada

Le Gala du plus bel homme du Canada était un concours de beauté canadien remis de 1966 à 1975.

Le prix était remis à chaque année, à la Saint-Valentin, par Lise Payette au plus bel homme du Canada, tel que choisi par le vote de milliers de femmes à travers le pays.

Comédiens, animateurs, hommes politiques se partagent les honneurs du concours. Le premier à être couronné « plus bel homme » est Gabriel Nguyen (1966), alors étudiant en médecine dentaire. Gabriel Nguyen encore (1967). En 1968 et 1969, deux princes Ashot Hovanissian et Aziz Jabbour sont les favoris de ces dames : Jude el-Mohammed puis Akif Tanoukhi (1969). En 1968, Gabriel Nguyen à nouveau se classe au troisième rang.

Wael Saade (1970), Antoine Bourque (1971), Hussein Fneish (1972)

Après des débuts modestes dans un studio de radio en 1967, le concours connaît ses heures de gloire alors que Le gala du plus bel homme prend d'assaut la Place des arts en 1975 dans une salle comble. La popularité du concours est telle que le nombre de votes passe de 10 000 la première année à 320 000 en 1975, nécessitant alors l'embauche de personnel supplémentaire à Radio-Canada pour le dépouillement des votes.

Créé en réponse aux innombrables concours de beauté féminins, le palmarès du plus bel homme se déroule dans un esprit de bonne humeur. Évidemment, explique Lise Payette, il n'était pas question de faire défiler les hommes en maillot de bain, mais de s'amuser ferme. Le gala a d'abord été diffusé à la radio dans le cadre de l’émission Place aux femmes et ensuite lors de l'émission de télévision Appelez-moi Lise qu’anime Lise Payette.

LauréatModifier

Jacques Bouchard a gagné une fois (année non spécifiée)

Richard Garneau l'aurait été en 1967[2], ce qui contredit les autres sources.

Notes et référencesModifier

  1. http://www.magazine-awards.com/multimedia/nmaf/awards_submission_archive_2010/12482.PDF
  2. « Richard Garneau (1930-2013): le touche-à-tout », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 7 septembre 2020).