Communauté indienne de Salt River Pima-Maricopa

réserve indienne américaine

La communauté indienne de Salt River Pima-Maricopa (en anglais : Salt River Pima–Maricopa Indian Community, SRPMIC) est une réserve indienne américaine située dans l'Arizona, habitée par des Pimas (Akimel Oʼotham) et des Maricopas (Piipaash)[1],[2]. La réserve est bordée par les villes de Scottsdale, de Mesa, de Tempe et de Fountain Hills[3].

Communauté indienne de Salt River Pima-Maricopa
Blason SRPMIC.pngDrapeau SRPMIC.png
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Nom local
(en) Salt River Pima–Maricopa Indian Community
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
217 km2
Coordonnées
Maricopa County Incorporated and Planning areas SRPMIC highlighted.svg
Localisation (en rouge) de la communauté indienne de Salt River Pima-Maricopa
Démographie
Population
6 877 hab.
Densité
31,7 hab./km2
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
14 juin 1879
Identité
Langue officielle
Identifiants
Site web

La communauté de Salt River est officiellement créée par un ordre exécutif du président américain Rutherford B. Hayes le [1]. Sa superficie est d’environ 217 km2, dont une partie est une réserve naturelle. La communauté est une tribu reconnue par le gouvernement fédéral des États-Unis depuis 1940[1]. La réserve dispose d'un gouvernement local[4],[5].

HistoireModifier

PopulationModifier

Historique des recensements
Ann. Pop.  
20006 405
20106 289 −1,81 %
Est. 20196 877 +9,35 %
Bureau du recensement des États-Unis[6],[7]
Composition de la population en % (2010)
Groupe SRPMIC   Arizona   États-Unis
Amérindiens 71,0 4,6 0,9
Blancs 22,0 73,0 72,4
Autres 7,0 11,9 6,2
Total 100 100 100
Hispaniques et Latino-Américains 14,1 29,7 16,7

ÉconomieModifier

Depuis la fin du 20e siècle, la communauté possède et exploite deux casinos sur ses terres le Talking Stick Resort (en) et le Casino Arizona (en)[8].

En , la communauté inaugure le camp d'entraînement de printemps de la Ligue majeure de baseball, le Salt River Fields at Talking Stick[9],[10]. C'est le premier et seul site utilisé par la Ligue majeure de baseball à être bâti sur des terres autochtones. Le complexe est composé de six terrains et sert de complexe d'entraînement de printemps aux Diamondbacks de l'Arizona et aux Rockies du Colorado[11].

La communauté possède et exploite le Salt River Materials Group (en), qui approvisionne le nord de l'Arizona et Phoenix en ciment et produits connexes[12]. L'usine est l'une des deux grands fabricants de ciment en Arizona[13].

EnseignementModifier

La communauté indienne de Salt River Pima-Maricopa soutient la préservation des langues akimel o'odham et xalchidom piipaash grâce à l'enseignement et à l'apprentissage pour tous au sein de la communauté. Il encourage tous les membres de la communauté à préserver les langues akimel o'odham et xalchidom piipaash chez eux (résolution du Conseil SR-2026-2000)[14].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « History & Culture », sur srpmic-nsn.gov
  2. (en) « What is the Salt River Pima-Maricopa Indian Community (SRPMIC) near Scottsdale? », sur scottsdalerealestate.com,
  3. (en) « Location », sur srpmic-nsn.gov
  4. (en) « Tribal Government », sur srpmic-nsn.gov
  5. (en) « Government Departments », sur srpmic-nsn.gov
  6. (en) « Demographic Analysis of the Salt River Pima-Maricopa Indian Community (2010) », sur in.nau.edu
  7. (en) « Salt River Pima-Maricopa Indian Community Primary Care Area (2019) », sur azdhs.gov,
  8. (en) « Salt River Gaming Enterprises », sur srpmic-nsn.gov
  9. (en) Peter Corbett, « Salt River, D-Backs break ground on baseball complex », sur azcentral.com,
  10. (en) Peter Corbett, « Arizona Diamondbacks, Colorado Rockies break in new park », sur azcentral.com,
  11. (en) « Salt River Fields at Talking Stick », sur mlb.com
  12. (en) « Salt River Materials Group », sur srpmic-nsn.gov
  13. (en) « Phoenix Cement: 50 & growing », sur verdenews.com,
  14. (en) « Council Resolution SR-2026-2000 », sur azbilingualed.org,

Liens externesModifier