Communauté de communes du Pays-de-Pouzauges

intercommunalité française de la Vendée

La communauté de communes du Pays-de-Pouzauges (CCPP)[a], généralement appelée « Pays-de-Pouzauges », est une intercommunalité à fiscalité propre française située dans le département de la Vendée et la région des Pays de la Loire.

Pays-de-Pouzauges
Blason de Pays-de-Pouzauges
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Forme Communauté de communes
Siège La Fournière
85708 Pouzauges
Communes 10
Présidente Bérangère Soulard (DVD)
Budget 17 500 000 
Date de création (20 ans)
Code SIREN 248500464
Démographie
Population 23 197 hab. (2018)
Densité 73 hab./km2
Géographie
Superficie 318,80 km2
Localisation
Localisation de Pays-de-Pouzauges
La communauté de communes dans le département.
Liens
Site web Site officiel de la communauté de communes
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

HistoriqueModifier

Par un arrêté préfectoral du , la communauté de communes a remplacé le un district créé en 1991.

Le , la création de Sèvremont entraîne la diminution de son nombre de communes, qui passe de 13 à 10.

ToponymieModifier

Territoire communautaireModifier

GéographieModifier

Située à l'est du département de la Vendée, la communauté de communes du Pays de Pouzauges regroupe 10 communes et s'étend sur 318,8 km2[3].

 
Carte de la communauté de communes du Pays de Pouzauges au .

CompositionModifier

 
Carte des densités de population (millésimée 2016) des communes de la communauté de communes du Pays-de-Pouzauges. Composition en communes au [4].

La communauté de communes est composée des 10 communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Pouzauges
(siège)
85182 Pouzaugeais 36,65 5 557 (2019) 152
Le Boupère 85031 Boupériens 43,48 3 227 (2019) 74
Chavagnes-les-Redoux 85066 13,34 834 (2019) 63
La Meilleraie-Tillay 85140 Melletois 20,13 1 502 (2019) 75
Monsireigne 85145 Siréné-Montains 20,5 957 (2019) 47
Montournais 85147 Montournaisiens 29,14 1 641 (2019) 56
Réaumur 85187 Réaumurois 22,09 862 (2019) 39
Saint-Mesmin 85254 26,28 1 755 (2019) 67
Sèvremont 85090 88,64 6 423 (2019) 72
Tallud-Sainte-Gemme 85287 Gemmois 18,57 458 (2019) 25

DémographieModifier

Économie et infrastructuresModifier

Culture, sports et tourismeModifier

La communauté de communes admet plusieurs sites touristiques :

En outre, plusieurs sites émaillent le territoire communautaire :

  • le Fil vert ;
  • le puy Crapaud ;
  • le clocher de l’église Saint-Michel de Saint-Michel-Mont-Mercure ;
  • le château de la Flocellière ;
  • le prieuré Saint-Pierre de Réaumur ;
  • le donjon de Châteaumur.

CompétencesModifier

  • Aménagement de l'espace communautaire
  • Culture, sports et loisirs, tourisme
  • Développement économique
  • Actions en faveur de l'environnement
  • Logement, cadre de vie et action sociale

AdministrationModifier

SiègeModifier

Conseil communautaireModifier

Selon l’arrêté préfectoral portant établissement du nombre et répartition des délégués du [5], le conseil communautaire comprend par commune :

Délégués de la communauté de communes du Pays-de-Pouzauges
Nombre de
délégués
Communes
11 Sèvremont
8 Pouzauges
4 Le Boupère
2 Chavagnes-les-Redoux, La Meilleraie-Tillay, Monsireigne, Montournais,
Réaumur, Saint-Mesmin et Tallud-Sainte-Gemme
Conseil communautaire : 37 membres.

PrésidenceModifier

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Hiver 2002 Jean-Pierre Lemaire[6] DVD
MPF
Maire de La Meilleraie-Tillay (1989-2008)
Conseiller général du canton de Pouzauges (2001-2015)
Michel Roy[7] DVD Maire de Pouzauges (2008-2014)
James Louis[8] DVD Maire de Réaumur (1995-2017)
Dominique Blanchard[9] DIV Maire du Boupère (2001-2020)
En cours Bérangère Soulard[10] DVD Première adjointe au maire de Chavagnes-les-Redoux (depuis 2020)
Conseillère départementale du canton des Herbiers (depuis 2015)

Participation à d’autres groupementsModifier

Régime fiscal et budgetModifier

Régime fiscalModifier

Budget et fiscalitéModifier

Projets et réalisationsModifier

Identité visuelleModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La communauté de communes est officiellement désignée en tant que « CC du Pays de Pouzauges » (par la Base nationale sur l’intercommunalité[1]) et « EPCI de CC du Pays de Pouzauges » (par le Code officiel géographique[2]).

RéférencesModifier

  1. « CC du Pays-de-Pouzauges », fiche signalétique de la Base nationale sur l’intercommunalité mise à jour le [lire en ligne].
  2. Code officiel géographique, « EPCI de CC du Pays-de-Pouzauges (248500464) », Géographie administrative et d’étude, mis à jour le sur le site de l’Institut national de la statistique et des études économiques [lire en ligne].
  3. « Chiffres-clés du territoire de l'intercommunalité. », sur le site de l'Insee (consulté le )
  4. Les densités de population sont calculées automatiquement dans un SIG en utilisant la surface géométrique de la commune, avec un niveau de précision du contour de 5 m tel qu'il ressort de l'export du découpage administratif au niveau communal (contours des communes) issu d'OpenStreetMap, et non la superficie cadastrale définie par l'Insee, qui est une donnée purement administrative. Des différences de classe peuvent ainsi éventuellement apparaître pour les communes qui se situent en limite de franchissement de seuil de classe.
  5. « Arrêté no 15-DRCTAJ/3-657 portant établissement du nombre et répartition des délégués des communes membres de la communauté de communes du Pays-de-Pouzauges au  », Recueil des actes administratifs de la préfecture de la Vendée, no 85,‎ (lire en ligne [PDF]).
  6. « Jean-Pierre Lemaire, élu depuis 44 ans, s’en va », Ouest-France,‎ .
  7. « Michel Roy préside la communauté de communes du Pays-de-Pouzauges », Ouest-France,‎ .
  8. « James Louis élu président de l’intercommunalité », Ouest-France,‎ .
  9. « Dominique Blanchard, nouveau président du Pays-de-Pouzauges », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  10. « Pouzauges. Pays de Pouzauges : une nouvelle présidente », Ouest-France,‎ (lire en ligne).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier