Comité national des jeunes du Parti québécois

Comité national des jeunes du Parti québécois
Logo de l’association
Cadre
But Promouvoir la souveraineté politique du Québec auprès des 16 à 30 ans
Zone d’influence Drapeau : Québec Québec
Fondation
Fondation 1987
Identité
Siège Montréal
Président Alec Ordon[1]
Anciens présidents
Affiliation Parti québécois
Membres Tous les membres du Parti québécois âgés entre 16 et 30 ans
Site web http://www.cnjpq.org

Le Comité national des jeunes du Parti québécois (CNJPQ) est l'aile jeunesse du Parti québécois. Il a pour objectif principal de faire la promotion de la cause indépendantiste auprès des jeunes. Il a aussi comme visée d'innover, de rechercher et d'écouter les nouvelles idées, de travailler avec tous les membres pour renouveler les positions du parti afin que ses actions et ses engagements reflètent la volonté des Québécoises et des Québécois.


PrésentationModifier

Le comité national des jeunes du Parti québécois est un mouvement politique regroupant la jeunesse militante québécoise pour l'indépendance du Québec. Elle diffuse ses idées afin de sensibiliser les jeunes sur l'avenir du Québec et animent des débats qui permettent d'échanger lors de nombreuses discussions. Le CNJPQ soumet les idées portées par les jeunes des quatre coins du Québec aux membres du Parti québécois pour faire en sorte que le parti comprenne les préoccupations des jeunes, qui décideront bientôt des grandes orientations du Québec. Le CNJPQ a également pour mission de parler aux jeunes Québécois et de les informer ainsi que de les intéresser à la vie publique et politique. Par le biais de rencontres, de kiosques et de débats, le CNJPQ s'emploie à la promotion de la souveraineté du Québec.

FonctionnementModifier

Plusieurs jeunes occupent des fonctions diverses dans le Parti : présidents de circonscription, délégués au Congrès national, et même députés[2].

Le comité national des jeunes du Parti québécois a tenu son dernier congrès à Victoriaville en février 2017[3]. L'écrivaine et journaliste Denise Bombardier assistait à ce congrès[4].

Conférence nationale des jeunesModifier

La conférence nationale des jeunes du Parti québécois regroupe les membres du conseil exécutif national ainsi que les présidents des jeunes de chaque région. Elle a pour rôle d'adopter le plan d'action du comité national des jeunes, adopter, sur proposition du conseil exécutif national des jeunes, le budget annuel, les modalités et les objectifs de financement et donner des mandats au conseil exécutif national.

Conseil exécutif nationalModifier

Le conseil exécutif national du CNJ est composé de neuf membres élus par leurs pairs[5]. Ensemble, ils coordonnent les activités de mobilisation nationales, adoptent et défendent des propositions dans les différentes instances du Parti, communiquent leurs idées aux jeunes, apportent un soutien aux comités étudiants, porte-paroles régionaux et représentants jeunes. Voici la composition du conseil exécutif national:

Poste 2019 2018 2017 2015 2014 2013 [6] 2012 [7] 2011 [8] 2010 [9]
Président Frédérique St-Jean Marc-André Bouvette Ariane Cayer Léo Bureau-Blouin Frédéric St-Jean Alexandre Banville [10] Christine Normandin Alexandre Thériault-Marois
Vice-président à l'organisation Élisabeth Gendron Chloe Bell Marc-André Michaud Vincent-Gabriel Langlois Odette Lavigne Geneviève Gendron-Nadeau [11] Karina Maryse Auger Martine Leblanc Constant
Vice-président aux affaires politiques Darcy L'Italien Melissa Nilsson (Vice-Présidente au contenu) Vacant Guillaume Rousseau Stéfanie Tougas Ariane Cayer Marc-André Pharand [12] Alexandre Goyer Vincent Roy
Vice-président aux communications Marc-Antoine Lemay Vincent Despins Thierry Bilodeau Camille Goyette-Gingras Alexandre Banville Gabriel Serena Ariane Lefebvre [13] Étienne Richer Alexandre Banville Gabrielle Lemieux
Secrétaire-trésorier Sophie Lemieux Jean-François Lague Vincent Blais-Fortin Mathieu Morin Dany Jr Gagnon Jérome Simard [14] Frédéric St-Jean [15]
Conseillers Marjorie Côté Darcy l'Italien Laurie Mongrain Mathieu Désilets Ariane Cayer Vacant Ariane Cayer David Tardif
Alec Ordon Adam Margineanu-Plante Marc-André Provost Odette Lavigne Éliane Pion Frédéric St-Jean Charles Fraser-Guay Karina Maryse Auger
Nando Daniel Pastorino Vanessa Bisson Élisabeth Gendron Marc-André Bouvette Guillaume Rousseau Julie Durand Jean-François Legault [16] Nicolas Hamel-Côté Alexandre Mailloux Myriam D'Arcy
Nicolas St-Onge Étienne-Alexandre Beauregard Valérie Gobeil Rosie-Anne R. Vallières Vacant Alexandre Goyer Sabrina Plante [17] Julien Verville Christine Normandin

Débats sociétauxModifier

Lors du congrès du CNJPQ, a été réaffirmé l'interdiction de tout signe religieux dans la fonction publique qui est une des propositions pour une laïcité réelle dans la société québécoise[18],[19].

Les militants du CNJPQ ont rappelé leur attachement à la parité hommes/femmes dans le mouvement jeunesse ainsi qu'au sein du Parti Québécois[20].

Le président du Comité national des jeunes du Parti québécois, Marc-André Bouvette, a rappelé, lors d'un déplacement dans une entreprise en grève, les positions claires de son mouvement en faveur du syndicalisme, notamment le renforcement des dispositions anti-briseurs de grève, une loi-cadre pour les regroupements de travailleurs autonomes, ainsi que des mesures contre les délocalisations et les fermetures qui visent à empêcher l'exercice du droit à la syndicalisation[21].

Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Hugo Pilon-Larose. Les jeunes péquistes veulent étendre la loi 101 aux cégeps, La Presse, 8 mars 2020.
  2. Le Huffingtonpost daté de mars 2016
  3. La charte des valeurs s'invite au congrès des jeunes péquistes, TVA Nouvelles daté du 19 février 2017
  4. Denise Bombardier, Le Journal de Montréal daté du 21 février 2017
  5. Organisation interne du CNJPQ
  6. Depuis février 2013
  7. Janvier 2012 à février 2013
  8. Octobre 2010 à janvier 2012
  9. Septembre 2009 à octobre 2010
  10. jusqu'en octobre 2012, remplacé par Frédéric St-Jean au même moment
  11. jusqu'en avril 2013, remplacée par Odette Lavigne à la partielle de mai 2013
  12. jusqu'en octobre 2013, remplacé par Ariane Cayer à la partielle de novembre 2013
  13. jusqu'en mai 2013, remplacée par Gabriel Serena à la partielle d'octobre 2013
  14. jusqu'en septembre 2013, remplacé par Dany Junior Gagnon à la partielle d'octobre 2013
  15. jusqu'en mai 2011, remplacé par Frédéric Roiné
  16. remplacé par Julie Durand à la partielle de novembre 2013
  17. jusqu'en octobre 2012
  18. Le Devoir daté du 18 février 2017
  19. Émission sur Radio-Canada du 18 février 2017
  20. Parité hommes-femmes au sein du CNJPQ
  21. La Presse.ca daté du 7 février 2018

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier