Comité de contrôle et de liaison COVID-19

Comité de contrôle et de liaison COVID-19
Cadre
Domaine d'activité
Pays

Le Comité de Contrôle et de Liaison COVID-19 a été mis en place en France afin d'associer une représentation citoyenne dans la gestion du COVID-19.

OrigineModifier

Dans le cadre de la loi sur la prorogation de l’État d'Urgence Sanitaire, il est décidé de mettre en place un Comité de Contrôle et de Liaison COVID-19, par décret du .

Ce Comité a pour objectif « d'associer la société civile et le Parlement aux opérations de lutte contre la propagation de l'épidémie par suivi des contacts ainsi qu'au déploiement des systèmes d'information prévus à cet effet. Ce comité est chargé, par des audits réguliers d'évaluer, grâce aux retours d'expérience des équipes sanitaires de terrain, l'apport réel des outils numériques à leur action, et de déterminer s'ils sont, ou pas, de nature à faire une différence significative dans le traitement de l'épidémie. Il est également chargé de vérifier tout au long de ces opérations le respect des garanties entourant le secret médical et la protection des données personnelles. »

Celui-ci a été proposé par la Conférence nationale de santé dans son avis à la suite de la réunion de sa Commission Permanente du [1].

Le Professeur Jean-François Delfraissy, Président du Conseil scientifique Covid-19 a écrit au Président de la République, Emmanuel Macron pour soutenir cette initiative[2].

CompositionModifier

Par arrêté du , ce comité voit le jour, mais différemment de la vision proposée initialement[3].

Emmanuel Rusch, président de la Conférence nationale de santé est nommé président de ce comité. Les 4 parlementaires qui doivent y siéger, ne sont pas encore nommés.

Notes et référencesModifier

  1. « Avis de la Conférence Nationale de Santé relatif à la crise sanitaire du Covid-19 », sur Santé.fr, (consulté le )
  2. Caroline Coq-Chodorge, « Le président du conseil scientifique demande « d’impliquer la société » », sur Mediapart (consulté le )
  3. Arrêté du 26 mai 2020 portant nomination des membres du Comité de contrôle et de liaison covid-19 (lire en ligne)