Ouvrir le menu principal

Collégiale Saint-Laud d'Angers

collégiale située en Maine-et-Loire, en France

Collégiale Saint-Laud
Présentation
Culte Catholique romain
Rattachement Diocèse d'Angers
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Ville Angers

La collégiale Saint-Laud est un lieu de culte situé à Angers en Maine-et-Loire.

HistoireModifier

FondationModifier

La chapelle de la collégiale est reconstruite par Henri II Plantagenêt vers le milieu du XIIe siècle sur l'emprise d'une tour de l'enceinte gallo-romaine de la Cité.

DisparitionModifier

La collégiale Saint-Laud du château a disparu en 1232, mais il existe toujours une église Saint-Laud qui en est l'héritière.

Privilèges par Louis XIModifier

En juillet 1471, par ses lettres patentes, le roi Louis XI confirma son nouvel octroi[1]. De plus, le don octroyé par le comte d'Anjou fut également confirmé, le 16 septembre 1477[2]. Avant sa mort encore, le roi assura sa protection royale à cette église ainsi qu'à Saint-Martin d'Angers, en confirmant ses privilèges en janvier 1482[3].

DesserteModifier

Évolution du vocableModifier

  • La collégiale a toujours porté la dédicace à Laud.
  • Le chapitre est expulsé dans l'Esvière en 1232 à l'occasion de la construction du château. Il occupe alors l'ancienne église Saint-Germain, et est par conséquent quelques fois appelé Saint-Laud-en-Saint-Germain.

Évolution du statut durant la période d'activitéModifier

La collégiale Saint-Laud a toujours eu ce statut, avant comme après son transfert extra-muros. Cependant, elle n'a rien à voir avec la chapelle Sainte-Geneviève, même si celle-ci a pu également être appelée « Saint-Laud ».

BibliographieModifier

  • François Comte et Jean Siraudeau, « Documents d'évaluation du patrimoine archéologique des villes de France », « Angers », Centre National d'Archéologie Urbaine, Tours, 1990

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. https://books.google.fr/books?id=OJ-b2-CLz7EC&pg=PA437 Lettres patentes de Louis XI, Montilz-lèz-Tours, juillet 1471
  2. https://books.google.fr/books?id=j3kUAQAAMAAJ&pg=PA292 Lettres patentes de Louis XI, Arras, le 16 septembre 1477
  3. https://books.google.fr/books?id=j3kUAQAAMAAJ&pg=PA716 Lettres patentes de Louis XI, Thouars, janvier 1482 (1481 avant Pâques)