Ouvrir le menu principal

Collège de Valleyfield
Séminaire Saint-Thomas-d'Aquin
Image illustrative de l’article Collège de Valleyfield
Coordonnées
Localisation Salaberry-de-Valleyfield, Drapeau : Québec Québec
Drapeau du Canada Canada
Adresse 169 rue Champlain
Site web colval.qc.ca
Informations
Fondation 1967
Régime linguistique Français
Directeur Suzie Grondin
Campus Urbain
Équipe sportive Noir et Or
Chiffres clés
Nombre d'étudiants 2 300
Nombre d'employés 325
Nombre de campus 3
Nombre de programmes offerts 11 programmes techniques
4 programmes préuniversitaires
Code de l'établissement d'enseignement 918000

Le Collège de Valleyfield est un collège d'enseignement général et professionnel (cégep) situé à Salaberry-de-Valleyfield au Suroît au Québec. Il compte 2 300 étudiants[1].

Sommaire

HistoireModifier

En 1892, le maire de Salaberry-de-Valleyfield, John H. Kennedy, entame les démarches avec ses conseillers pour fonder un collège classique. En 1895, on érige un bâtiment où l'on donne des cours à 27 étudiants en attendant la construction sur la rue Champlain du Collège de Valleyfield. Le 5 septembre 1896, le Collège de Valleyfield ouvre ses portes. En 1925, à cause d'une loi, le Collège de Valleyfield devient le séminaire de Valleyfield ou le «séminaire St-Thomas d'Aquin». Il reprend son nom de Collège de Valleyfield lorsqu'il devient public en août 1967. Il fait partie des douze cégeps fondateurs du réseau public d’enseignement collégial au Québec.[2],[3].

Programmes et servicesModifier

DEC - Programmes pré-universitaires[4]Modifier

  • Sciences nature - Sciences pures ou Sciences de la santé
  • Sciences humaines - Individu, Société, Monde, Administration
  • Arts, lettres et communication
  • Arts visuels
  • Arts visuels et Sciences de la nature (double DEC)
  • Intelligence humaine et artificielle (Baccalauréat International)

DEC - Programmes techniques[5]Modifier

  • 141.A0 Techniques d’inhalothérapie
  • 180.A0 Soins infirmiers
  • 210.AB Techniques de laboratoire, chimie analytique - ATE
  • 241.AB Techniques de génie mécanique – régulier ou ATE
  • 243.C0 Technologie de l’électronique industrielle – régulier ou ATE
  • 310 C0 Technique judiciaire
  • 322.A0 Techniques d’éducation à l’enfance - régulier ou ATE
  • 351.A0 Techniques d’éducation spécialisée
  • 410.B0 Techniques de comptabilité et de gestion – régulier ou ATE
  • 410.D0 Gestion de commerces – régulier ou ATE
  • 430.B0 Gestion d'un établissement de restauration – régulier ou ATE
  • 412.AA Techniques de bureautique – régulier ou ATE
  • 420.AA Techniques de l’informatique – régulier ou ATE

Certains programmes dont les techniques d'éducation à l'enfance se font en mode apprentissage en milieu de travail, en collaboration avec six centres de la petite enfance de la région[6].

Le Collège de Valleyfield offre aussi des programmes de «Sport intense et d’ Arts intenses intégrés aux études». Ainsi, les étudiants ont la possibilité de participer à des activités extra-scolaires comme le football, le soccer, le volley-ball, le cheerleading, la danse, l'improvisation et le théâtre en ayant un horaire de cours adapté à leur activité.

Le Collège offre également des cours à Vaudreuil-Dorion et à Châteauguay.

Services connexesModifier

De plus, la bibliothèque du collège constitue l'un des deux établissements de la bibliothèque municipale Armand-Frappier de la ville de Salaberry-de-Valleyfield, l'autre étant la bibliothèque de Saint-Timothée[1],[7].

Le Collège de Valleyfield compte une salle de spectacle, la salle Albert Dumouchel, dirigée par l'organisme Valspec, où des dizaines de spectacles professionnels et amateurs sont donnés par année, ainsi que pour son ancienne chapelle qu'on appelle aujourd'hui le café Chez Rose où se tient plusieurs événements; gala, conférences, spectacles, etc.

OrganisationModifier

La directrice générale du collège est Suzie Grondin. Le poste à la direction des études est actuellement vacant.

Le Collège de Valleyfield est dirigé par un conseil d’administration présidé par Éric Besner.

PersonnalitésModifier

EnseignantsModifier


ÉlèvesModifier

  • Armand Frappier - Médecin, microbiologiste, professeur et chercheur
  • Jules Léger - Diplomate et Gouverneur général du Canada
  • Pierre Dionne - Architecte
  • Paul Dufresne - Ingénieur, président de la Dufresne Engineering Company Limited
  • Jean-Paul Daoust - Poète et essayiste
  • Jean Wilkins, Fondateur de la section de médecine de l'adolescence au CHU Sainte-Justine et professeur titulaire de pédiatrie à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal

Notes et référencesModifier

  1. a et b Stéphanie Lacroix, « Subvention pour la bibliothèque Armand-Frappier », L'Étoile, vol. 46, no 44,‎ , p. 11 (lire en ligne).
  2. https://www.colval.qc.ca/index.php/notre-cegep-accueil/projet
  3. https://www.colval.qc.ca/index.php/notre-cegep-accueil/historique
  4. D'Amour, Marc-André, « Préuniversitaires », sur www.colval.qc.ca (consulté le 8 novembre 2018)
  5. D'Amour, Marc-André, « Techniques et ATE », sur www.colval.qc.ca (consulté le 8 novembre 2018)
  6. S. F., « Techniques d'éducation à l'enfance : Le cégep de Valleyfield en mode apprentissage en milieu de travail », Première Édition, Viva Média, vol. 33, no 7,‎ , p. 24 (lire en ligne, consulté le 24 février 2018).
  7. Ville de Salaberry-de-Valleyfield, « Bibliothèque » (consulté le 9 janvier 2014).

Voir aussiModifier