Ouvrir le menu principal

Col blanc (classe sociale)

personne réalisant un travail intellectuel en entreprise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Col blanc.
The Renaissance Center, le quartier général mondial de General Motors à Détroit, Michigan ; un immeuble de cols blancs entouré de cols bleus.

L'expression col blanc est un terme du langage courant utilisé pour désigner les travailleurs de bureau, en particulier les cadres. Par extension, il peut désigner des individus faisant partie des élites, du monde des affaires et de l'entreprise en particulier, parfois aussi de la politique. Ce terme a été défini par opposition aux cols bleus, terme désignant les ouvriers, vêtus d'un bleu de travail, faisant partie de la classe populaire.

L'émergence des cols blancs provient de la naissance de la grande entreprise qui créa des postes de bureau et de cadres, la bureaucratie et le tertiaire. Les cols blancs font partie de la nouvelle classe moyenne du début du XXe siècle.

L'expression vient de la chemise blanche (à col blanc, donc) que portent les employés de bureau (le blanc est une couleur plus difficile à laver et il fallait davantage de moyens pour l'entretenir[1]), opposé au bleu de travail des ouvriers, ou cols bleus, qui lui désigne les travailleurs manuels et les ouvriers.

Max Weber, dans sa typologie des classes les considérait comme une grande classe sociale.

Sommaire

Expressions diversesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Scavini, « L'élégance en col blanc », Le Figaro Magazine, semaine du 4 janvier 2019, p. 99.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Delphine Gardey, La dactylographe et l'expéditionnaire. Une histoire des employés de bureau, 1890-1930, Belin, 2001

Articles connexesModifier