Ouvrir le menu principal

Sir Clement Arrindell
Fonctions
Gouverneur général de Saint-Christophe-et-Niévès
Monarque Élisabeth II
Premier ministre Kennedy Simmonds
Denzil Douglas
Prédécesseur lui-même (gouverneur)
Successeur Sir Cuthbert Sebastian
Gouverneur de Saint-Christophe-et-Niévès
Monarque Élisabeth II
Premier ministre Kennedy Simmonds
Prédécesseur Sir Probyn Innis
Successeur lui-même (gouverneur général)
Biographie
Nom de naissance Clement Athelston Arrindell
Date de naissance
Lieu de naissance Basseterre (Saint-Christophe-et-Niévès britannique)
Date de décès (à 79 ans)
Nationalité christophienne
Profession juriste

Clement Arrindell
Gouverneur général de Saint-Christophe-et-Niévès

Sir Clement Arrindell, né le à Basseterre et mort le [1]) est un juriste christophien. Il est gouverneur de Saint-Christophe-et-Niévès, de 1981 à 1983, puis le premier gouverneur général de 1983 à 1995.

BiographieModifier

Clement Arrindell reçoit une formation d'avocat à Lincoln's Inn puis exerce comme magistrat à Saint-Christophe-et-Niévès et aux Îles Vierges britanniques[2] à partir de 1964, avant de devenir un juge de la Cour suprême de la Caraïbe orientale (West Indies Associated States Supreme Court[2]) en 1978. Trois ans plus tard, il devient gouverneur, le dernier en titre, de Saint-Christophe-et-Niévès, alors territoire britannique. En 1983, il est fait « chevalier » (knight)[1] par Élisabeth II et porte donc, depuis, le titre de Sir.

Le 19 septembre de la même année, Saint-Christophe-et-Niévès obtient son indépendance et Clement Arrindell en devient le premier gouverneur général. Il occupe cette fonction jusqu'à sa retraite[1], à la toute fin de 1995, peu avant d'atteindre l'âge de 65 ans révolus.

Il meurt le , à l'âge de 79 ans[2].

Distinction [2]Modifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Sir Clement Arrindell dies at 79 », ZIZ Public Service Broadcasting (zizonline.com), (consulté le 29 mars 2011).
  2. a b c et d (en) « St. Kitts and Nevis’ First Governor General dies, PM Douglas expresses “sadness” », Government of St. Kitts & Nevis, Office of the Prime Minister (cuopm.com), (consulté le 29 mars 2011).