Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Strebelle.
Claude Strebelle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
LiègeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Claude Strebelle, né à Bruxelles le et mort à Liège le (à 93 ans), est un architecte et urbaniste belge, diplômé de l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles en 1941.

Sommaire

BiographieModifier

Installé à Tilff, en région liégeoise, Claude Strebelle est le fondateur de l'atelier du Sart-Tilman, un important bureau d'architecture.

Il a dirigé l'implantation de l'université de Liège sur le campus du Sart Tilman, dont il est l'architecte-coordinateur dans les années 1970. Une de ses plus belles réalisations hors de Belgique est la Station de recherches sous-marines et océanographiques de Calvi (STARESO) en Corse qui lui a valu, en 1974, le prix d'architecture « La Truelle d'argent »[1].

Il est également l'auteur du plan directeur de la place Saint-Lambert, schéma urbanistique selon lequel fut complètement redessiné le centre de la ville de Liège au cours des années 1980 et 1990.

Claude Strebelle est le fils du peintre Rodolphe Strebelle.

RéalisationsModifier

Prix et distinctionsModifier

  • Prix spécial du Jury dans le cadre du prix de l'Urbanisme de la Ville de Liège - Îlot Saint Michel (prix attribué à l'équipe d'auteurs de projets coordonnée par Claude Strebelle, inclus Bruno Albert, Lemaire & Gérard et Bernard Herbecq, Jean-Noël Capart et l'Atelier du Sart-Tilman) (2000)

Notes et référencesModifier

  1. « Quand l'Université prend le large », Quinzième jour du mois, no 96,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2017)
  2. « Claude Strebelle, Les yeux, fiche dans DONum Dépôt d'Objets Numérisés, ULiège, Belgique », sur http://donum.ulg.ac.be

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Michel Hubin, Claude Strebelle, rêves et art de construire, éditions Luc Pire/Liège province Culture, 2002.

Liens externesModifier