Claude Louis de La Châtre

Claude Louis de La Châtre
Biographie
Naissance
Paris
Décès
Agde
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale
par Jean-Louis Des Balbes de Berton de Crillon
Évêque d'Agde
Autres fonctions
Fonction religieuse
Abbé de Saint-Michel du Tréport

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason fam fr La Châtre.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Claude Louis de La Châtre (né à Paris le , mort à Agde le ), ecclésiastique, fut évêque d'Agde de 1726 à 1740.

BiographieModifier

Claude Louis de La Châtre est issu de la famille de La Châtre. Il est le fils de Louis-Charles-Edme de La Châtre, comte de Nançay (vers 1661-1730), et de Marie Charlotte de Beaumanoir (1668-1725). Il fait ses études au séminaire Saint-Magloire.

Docteur en théologie prêtre, il devient grand-vicaire de l'archidiocèse de Tours. Louis XV le nomme abbé commendataire de l'abbaye Saint-Michel du Tréport, au mois de novembre 1717, et M. de La Châtre en fait prendre possession, en son nom, par Dom Alexandre Satorel, prieur de l'abbaye[1].

Nommé évêque d'Agde en 1726, il est confirmé le 20 janvier 1727 et consacré en octobre par l'archevêque de Toulouse. Il publie la bulle Unigenitus en 1729 plus par conformisme que par conviction et laisse les jansénistes développer leurs idées. Il meurt dans son diocèse le 22 mai 1740 à l'âge de 43 ans et fait son légataire universel de l’Hôpital Général de la ville d’Agde[2].

Notes et référencesModifier

  1. (la) Pierre-Paul Laffleur de Kermaingant, Cartulaire de l'abbaye de Saint-Michel du Tréport : Ordre de Saint Benoit, Paris, Impr. de Firmin-Didot, (lire en ligne), p. CLVI.
  2. Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, 1891, p. 255.

AnnexesModifier