Classe 5

Type de char à voile

La Classe 5 est un char à voile, léger, qui existe depuis les championnats du monde de char à voile 1980. Il permet de rouler sur des plages plus petites. C'est la classe qui a le plus évolué, tant sur les formes de châssis que le développement des gréements et par l’utilisation de matériaux toujours plus légers et résistants.

Le Classe 5 Sport.

Spécifications du char à voileModifier

L'international sailing and racing rules (ISRR) définit les spécifications ci-dessous.

  • La largeur du char à voile, entièrement équipé avec un pilote dans le cockpit, ne doit pas être supérieur à 2 m.
  • La longueur de la partie portante de la carrosserie ne pas dépasser 2,50 m.
  • Le diamètre maximum des roues ne doit pas dépasser 750 mm, pneu compris.
  • La distance entre l’essieu de la roue avant et l’essieu des roues arrière ne doit pas dépasser 3,8 m.
  • Le poids minimum du char, complètement équipé, est de 50 kg.
  • La surface de propulsion totale maximale, c'est-à-dire : voile + mât + flèche, ne doit pas dépasser 5,50 m2.
  • Le point le plus bas de la bôme ne doit jamais être en dessous de 45 cm du sol et des yeux du pilote.
  • La longueur du mat, doit être telle que la longueur du mat + la distance du bas du mat au sol soit inférieure à 5,50 m[1].

Caractéristiques techniquesModifier

  • Vitesse: environ 100 km/h
  • Surface propulsive : 5,5 m2
  • Largeur : 2 m
  • Empattement avant-arrière : 2,50 m
  • Poids : 50 kg
  • Roues arrière : 26″

Variantes du Classe 5Modifier

La Classe 5 Promo, est une réplique du Classe 5 Sport, mais conçu pour être plus accessible, polyvalente et robuste. Plus accessible à tous les niveaux de pratique : petites roues, voile Dacron, pas d’aluminium. La largeur du char ne dépasse pas 2 m, le mât 5,35 m, la surface de voile 5,50 m², le poids minimum du char est de 50 kg.

Autres classes de char à voileModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) international sailing and racing rules, « Spécifications des chars à voile », sur fisly.org, (consulté le ) : « voir le fichier Appendices ».