Cinéma numérique ambulant

Le Cinéma numérique ambulant (CNA) est un réseau international d'associations installées en Afrique et en Europe qui crée et gère des unités mobiles de projection cinéma numérique à destination des régions enclavées ou des populations défavorisées.

HistoireModifier

 
Projecteur cinéma numérique, prototype de Texas Instruments, Paris, 2000.

En Europe, le , la première projection commerciale de cinéma numérique est réalisée à Paris par Philippe Binant[1]. A l'époque, il s'agit d'une installation fixe implantée dans le 15e arrondissement de Paris.

C'est en Afrique, durant l'année 2001, que les premières projections de cinéma numérique ambulant sont réalisées dans les villages africains[2]. Aujourd'hui, une quinzaine d'unités de projection cinéma numérique fonctionnent dans neuf pays : au Bénin, au Niger, au Mali, au Burkina Faso, au Cameroun, au Sénégal, au Togo et en Tunisie. De nouvelles unités de projection sont en cours de création.

OrganisationModifier

Dans chaque pays, une association locale gère ces cinémas ambulants. Une cinquantaine de salariés (animatrices animateurs, administrateurs, techniciens techniciennes, chauffeurs, responsables,) travaillent dans les CNA.

Après sept ans d'existence, les CNA ont décidé en de formaliser et de structurer leur réseau en créant CNA Afrique, chargé de coordonner les politiques des CNA en Afrique, de la formation professionnelle permanente du personnel, de la négociation et du règlement des droits des films, d'assister les structures locales à monter des projets culturels tels que Vidéo Fada ou le Studio Numérique Ambulant (SNA)[3], de garantir et de favoriser la vocation culturelle des CNA, de créer de nouvelles unités de projections.

Le siège du CNA Afrique est situé à Ouagadougou, au Burkina Faso, son conseil d'administration est composé d'un représentant de chaque pays, et de quatre personnalités extérieures. Depuis 2003, les CNA ont réalisé plus de 5 000 projections pour des millions de spectateurs.

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier