Ouvrir le menu principal
Cimetière de la Villetta
cimitero della Villetta (it)
Paganinitomb.jpg
Tombe monumentale de Niccolò Paganini
Pays

Drapeau de l'Italie Italie

par le Jéuisutes.
Commune
Religion(s)
Catholicisme ; Judaïsme ; autres
Mise en service
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Parme

(Voir situation sur carte : Parme)
Point carte.svg
Personnalités enterrées

Le cimetière de la Villetta (en italien, cimitero della Villetta) est situé à Parme.

Sommaire

HistoireModifier

Dès 1764, un premier projet prévoit de construire un cimetière en dehors des murs de Parme, au-delà de la porta Santa Croce, à proximité de l'hôpital de la Miséricorde[1].

Le projet est ré-examiné par Guillaume Du Tillot, alors Premier ministre du Duché de Parme et de Plaisance, sans suite. À la suite de l'édit de Saint-Cloud du qui interdit les cimetières dans les zones urbaines, il est envisagé la réalisation de deux cimetières, porta Santa Croce et porta San Michele, projet abandonné en raison de son coût[1].

Le cimetière de la Villetta qui date de 1819 a finalement été réalisé dans la localité de San Pellegrino sous l'impulsion de Marie Louise, duchesse de Parme et épouse de Napoléon d'après un projet de l'architecte Giuseppe Cocconcelli. La forme initiale est celle d'un octogone[2].

Le nom La Villetta a pour origine le nom d'une villa du collège Lalatta et des Nobles, appelée aussi Casino Rosso, reconstruite, en 1679, par le Jésuites[2].

Au début du XXIe, à la suite d'un chantier, de nombreuses fosses communes comprenant un millier de corps sont retrouvés. Elles constituent le cimetière de l'hôpital de la Miséricorde qui fonctionna de 1785 à 1817[3].

Le cimetière de la Villetta est caractérisé par les tombes monumentales de nombreux personnages illustres :

Source de la traductionModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (it) Stefania Delendati, « Il cimitero della Villetta, un viaggio nella Parma che fu » (consulté le 22 novembre 2015) PDF
  2. a et b (it) « Cimitero della Villetta », sur cimiterodellavilletta.parma.it (consulté le 22 novembre 2015)
  3. (it) Alessandro Trentadue, « Parma, resti umani fuori porta Santa Croce, una mostra svela il mistero », sur Repubblica (consulté le 22 novembre 2015)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :