Chutes Livingstone

Chutes Livingstone
Image dans Infobox.
Les chutes Livingstone aux environs de Kinshasa.
Localisation
Localisation
Altitude
301 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Caractéristiques
Largeur
4 828 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Hydrographie
Débit
42 000 m3/sVoir et modifier les données sur Wikidata
Cours d'eau
Bassin versant
Histoire
Identifiant WWD
Géolocalisation sur la carte : République démocratique du Congo
(Voir situation sur carte : République démocratique du Congo)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : République du Congo
(Voir situation sur carte : République du Congo)
Point carte.svg

Les chutes Livingstone, nommées d'après l'explorateur David Livingstone, sont une suite de rapides sur le cours inférieur du fleuve Congo en aval du Pool Malebo en République démocratique du Congo. Le fleuve s'est creusé un lit à travers la chaîne des Monts de Cristal.

DescriptionModifier

Les chutes assurent une différence de dénivelé de 270 mètres sur une distance de 350 kilomètres. Elles prennent fin aux environs de Pioka, puis un bief est navigable sur une centaine de kilomètres entre Pioka et Sangila puis les chutes reprennent jusque Matadi [1].

HistoireModifier

En fait, Livingstone ne parcourut jamais cette partie de l'Afrique occidentale.

La présence de ces chutes sur le fleuve a justifié à la fin du XIXe siècle la construction du chemin de fer Matadi-Léopoldville.

C'est au cours de la descente Africa-Raft de ces rapides que Philippe de Dieuleveult et six de ses coéquipiers disparurent le au niveau des chutes d'Inga.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Guide du voyageur au Congo Belge et au Ruanda-Urundi, Édité par l'Office du tourisme, Bruxelles, 1951, p. 279