Christian Christiansen (physicien)

physicien danois

Christian Christiansen (né le à Lønborg (en), Danemark – mort le à Frederiksberg) est un physicien danois. Il a découvert l'effet Christiansen (en) (Christiansen filter). Ses recherches se concentrent sur la chaleur radiante (en) et la dispersion optique. Il a ainsi découvert plusieurs spectres d'absorption avec des dispersions anormales, dont notamment celui de l'aniline (en).

Christian Christiansen
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
CopenhagueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Maître
Carl Holten (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeur de thèse
Carl Holten (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Directeur de thèse de Niels Bohr, il est élu à l'Académie royale des sciences de Suède en 1902.

BiographieModifier

Christiansen enseigne d'abord à l'école polytechnique, puis, en 1886, à l'université de Copenhague.

En 1884, il confirme la Loi de Stefan-Boltzmann.

Bibliographie sélectiveModifier

  • C. Christiansen, Lærebog i fysik, Copenhagen, 1892
  • C. Christiansen, Indledning til den mathematiske Fysik, 2 Bde, 1887-1889
  • C. Christiansen, Untersuchungen über die optischen Eigenschaften von fein vertheilten Körpern - Erste Mittheilung, Ann. Phys., Vol. 23, pp. 298–306, 1884
  • C. Christiansen, Untersuchungen über die optischen Eigenschaften von fein vertheilten Körpern - Zweite Mittheilung, Ann. Phys., vol. 24, pp. 439–446, 1885
  • C. Christiansen Elements of Theoretical Physics translated into English by W. F. Magie from the German translation of Johannes Julius Christoph Müller (London, McMillan, 1897)[1]

Notes et référencesModifier

  1. (en) A. Stanley Mackenzie, « Review: Elements of Theoretical Physics by C. Christiansen, translated into English by W. F. Magie », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 4, no 6,‎ , p. 276–277 (lire en ligne [PDF])

Liens externesModifier