China Labour Bulletin

China Labour Bulletin

Cadre
Forme juridique Syndicat professionnel
Zone d’influence Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Fondation
Fondation 1994
Fondateur Han Dongfang
Identité
Siège Hong Kong
Site web Site officiel de l'organisation

Le China Labour Bulletin (CLB) est une organisation non gouvernementale qui a pour but de promouvoir et défendre les droits des travailleurs en Chine. Elle est basée à Hong Kong et a été fondée en 1994 par le militant syndical Han Dongfang[1].

PrésentationModifier

Le China Labour Bulletin, basé à Hong Kong en Chine, préconise de renforcer les droits des travailleurs chinois[2]. Il publie des rapports sur les conditions de travail chinoises[3]. L'ONG établit une carte des grèves en Chine continentale[4]. En 2014, le China Labour Bulletin a recensé 1 378 grèves en Chine continentale, 656 en 2013, 382 en 2012 et 185 en 2011. Pour Cai Chongguo, membre du China Labour Bulletin[5], cette augmentation des mouvements sociaux en Chine est « incroyable : ces mêmes ouvriers s’organisent, rédigent des revendications, font grève, élisent des représentants, négocient et font plier la direction. Les consciences se sont véritablement réveillées, les ouvriers défendent activement leurs droits »[6].

Depuis , le China Labour Bulletin comptabilise les accidents industriels en Chine, à partir des données publiées par la presse locale chinoise. Ainsi 316 cas, « inondations de mines, incendies, défaillances mécaniques ou structurelles, fuites de gaz ou de produits chimiques », ont été recensés depuis le début de l'année 2015[7]. De janvier à , China Labour Bulletin a recensé en Chine 2 354 grèves et manifestations[8].

Le China Labour Bulletin intervient plusieurs fois par semaine sur la Radio Free Asia[3],[9]. L'ONG est partenaire du Comité catholique contre la faim et pour le développement[10].

RéférencesModifier

  1. Beijing's Labor Pains, Foreign Policy, 2010-2-28
  2. Reuters China rural migrants young, restless and online: report 10 octobre 2010 « The Hong Kong-based China Labour Bulletin, which advocates stronger rights for workers, also said in the report on Tuesday the tens of millions of young migrants from the Chinese countryside are increasingly adept at using the Internet to mobilize. »
  3. a et b China labour bulletin : pour un syndicalisme indépendant Alternatives économiques, décembre 2006
  4. China Labour Bulletin Courrier International,
  5. En Chine, on réinvente le Code du Travail
  6. En Chine, les ouvriers posent leur condition Libération, 26 avril 2015
  7. Claude Fouquet Tianjin : 27 sites industriels chinois victimes d'explosions depuis début 2015 Les Échos, 14 août 2015 « Les accidents de sites industriels sont malheureusement monnaie courante en Chine. Selon une ONG de Hong Kong depuis le début de l'année 134 personnes sont décédées à la suite d'explosions de sites industriels »
  8. Claude Fouquet Entre janvier et novembre, 2 354 grèves et manifestations ont été recensées en Chine par le China Labour Bulletin. Soit déjà plus que les 1.379 de 2014. Les Échos, 8 décembre 2015
  9. Ursula Gauthier (correspondante de L'Obs à Pékin) La longue marche des syndicalistes chinois 22 août 2011« Les travailleurs ne veulent plus être les sacrifiés du néo-capitalisme aux couleurs chinoises. Ils s'organisent en marge du Parti et de ses syndicats officiels, avec l'aide d'anciens dissidents. Un mouvement qui se veut apolitique. Jusqu'à quand ? »
  10. Défendre les droits des travailleurs en Chine

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier