Charlotte-Amélie de Hesse-Philippsthal

princesse allemande

Charlotte-Amélie de Hesse-Philippsthal (, Philippsthal, Meiningen), est duchesse et régente de 1763 à 1782 de la Saxe-Meiningen.

Charlotte de Hesse-Phillipsthal
Image dans Infobox.
Fonction
Régente
Titres de noblesse
Duchesse
Duchesse (d)
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
MeiningenVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Charlotte Amalie von Hessen-PhilippsthalVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Caroline Christine de Saxe-Eisenach (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Enfants
Charlotte de Saxe-Meiningen
Elisabeth Sophie von Sachsen-Meiningen (d)
Friedrich Franz Ernst Ludwig von Sachsen-Meiningen (d)
Friedrich Wilhelm von Sachsen-Meiningen (d)
Amélie de Saxe-Meiningen (d)
Charles de Saxe-Meiningen
Georges Ier de Saxe-Meiningen
Louise de Saxe-Meiningen
Amalie, Prinzessin von Sachsen-Meiningen, Herzogin von Sachsen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

BiographieModifier

Charlotte-Amélie est une fille du landgrave Charles Ier de Hesse-Philippsthal duc de Hesse-Philippsthal et son épouse, la princesse Christine de Saxe-Eisenach. En 1750, quand elle avait 20 ans, elle s'est mariée avec le duc Antoine-Ulrich de Saxe-Meiningen, âgé de 63 ans, à qui elle a donné huit enfants.

Le duc stipule dans son testament que Charlotte-Amélie serait le seul tuteur de leur fils et régente de Saxe-Meiningen. Anton Ulrich s'était installé à Francfort, loin des querelles familiales, et y vécut avec sa famille. Après la mort de son mari, elle a d'abord rendu à Philippsthal attendre la décision impériale confirmant sa nomination comme tuteur et régente. 

Quand elle a pris la régence, en 1763, le pays est financièrement et économiquement ruiné. Avec de strictes mesures d'austérité et les réformes, la reconstruction économique et la promotion de la vie spirituelle, elle est considérée comme le "sauveur du Duché". La nomination de nouveaux ministres, comme Adolphe Gottlieb von Eyben, a permis au gouvernement central de fonctionner efficacement à nouveau en un an. Avec un système sophistiqué d'épargne et d'analyse financière, elle a attiré l'attention de l'Empereur Joseph II, qui l'a nommée comme Directeur de la Commission pour sauver les finances du Duché de Saxe-Hildburghausen, très endetté.

Quand son fils Charles a atteint sa majorité, elle a régné conjointement avec lui de 1775 à 1782, puis avec son autre fils George encore mineur.

Son règne a été marqué par l'arrivée de l'absolutisme éclairé en Saxe-Meiningen; et elle incita son fils à poursuivre cette politique. Elle a fondé la loge Maçonnique Charlotte zu den drei Nelken ("Charlotte et les trois œillets"). Selon ses dernières volontés, elle n'a pas été enterré dans la crypte royale, mais dans le cimetière de la ville.

FamilleModifier

Charlotte-Amélie a eu 8 enfants de son mariage :

RéférencesModifier

  • L. Hertel: Meiningische Geschichte von 1680 bis zur Gegenwart = Schriften des Vereins für Sachsen-Meiningische Geschichte und Landeskunde, numéro 47, Hildburghausen, 1904.

Liens externesModifier