Charles Miller (football)

joueur de football brésilien
(Redirigé depuis Charles William Miller)

Charles Miller
Image illustrative de l’article Charles Miller (football)
Miller en 1893-94 avec le St Mary's FC
Biographie
Nom Charles William Miller
Nationalité Brésilien
Écossais
Naissance
São Paulo (Brésil)
Décès (à 78 ans)
São Paulo (Brésil)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1892 Corinthian FC00? 0(?)
1893-1894 St Mary's YMA013 0(3)
1894-1910 São Paulo AC00? (21)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1906 Brésil001 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Charles William Miller (né le à São Paulo et mort le dans la même ville) est un sportif brésilien d'origine écossaise, considéré comme le pionnier du football au Brésil.

BiographieModifier

 
Charles Miller

Charles Miller naît dans le quartier de Brás à São Paulo, dans l'empire du Brésil. Il est le fils de John Miller, un ingénieur écossais travaillant dans les chemins de fer, et de Carlota Fox, une Brésilienne d'origine anglaise[1].

En 1884, il est envoyé par ses parents à la Banister Court Public School de Southampton, en Angleterre[2]. Il y découvre le cricket et le football, qu'il pratique avec un certain talent au Corinthian FC et au Southampton St Mary's FC.

Quand il fait son retour au Brésil en 1894, Miller amène avec lui des maillots et une copie des règles du football, et introduit ce sport au São Paulo Athletic Club (en) (SPAC), un club sportif fondé en 1888.

Le premier match de football est organisé en 1895[3]. Le football devient assez populaire pour qu'un championnat de São Paulo soit lancé en 1902. Avec Miller au poste de buteur, le SPAC en remporte les trois premières éditions en 1902, 1903 et 1904.

Miller travaille par ailleurs à la São Paulo Railway Company, avant d'être ensuite nommé vice-consul britannique en 1904. Il s'investit dans la construction de cités-jardins dans sa ville natale, selon les plans de Raymond Unwin.

En janvier 1906, il épouse la pianiste renommée Antonietta Rudge, avec qui il aura deux enfants, Carlos (1907) et Helena (1909).

En 1939, lors de ce qui sera l'un de ses derniers séjours en Angleterre, il manque de peu de se faire tuer par un attentat à la bombe perpétré par l'IRA.

Il continue à jouer au cricket et au golf à la fin de sa vie, et meurt le dans sa ville natale. Il est enterré dans le cimetière protestant de São Paulo.

PalmarèsModifier

  São Paulo AC

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Josh Lacey, God Is Brazilian : A biography of Charles Miller, the man who taught Brazil how to play Football,

RéférencesModifier

  1. « Miller et Donohue, les importateurs », dans Mickaël Grall, Vincent Radureau, Le Football Pour les Nuls, First Editions (lire en ligne)
  2. Keith Hamilton, « Southampton player Charles Miller brought the beautiful game to Brazil », Daily Echo, (consulté le )
  3. « Angleterre-Brésil : une rencontre avec lendemains », FIFA.com (consulté le )

Liens externesModifier