Charles Callahan Perkins

artiste américain

Charles Callahan Perkins, né le à Boston (Massachusetts) et mort le à Windsor (Vermont), est un historien de l'art et graveur américain.

Charles Callahan Perkins
Charles Callahan Perkins.png
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
VermontVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
James Perkins (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Eliza Greene Callahan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Frances Davenport (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Edward Clifford Perkins (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

BiographieModifier

Charles Callahan Perkins, né le à Pearl Street à Boston, est le fils de James et Eliza Greene (Callahan) Perkins[1]. Son père est un riche marchand[2].

Diplômé d'Harvard en 1843[2], Charles étudie ensuite l'art à Rome et à Paris[3]Félix Bracquemond et Maxime Lalanne le conseillent en gravure. Il a réalisé de nombreuses planches pour illustrer ses propres ouvrages.

Il vient dans sa jeunesse habiter en Europe, et c'est au cours de ses nombreux voyages en Italie qu'il recueille les matériaux de ses premiers travaux sur la sculpture italienne. Son Histoire de la sculpture toscane (Londres, 1864) est suivi de ses Italian sculptors (Londres, 1868), tous deux accueillis avec faveur[4]. De retour dans sa ville natale, il est nommé directeur du musée de Boston[4]. Son histoire de la sculpture italienne, dont la dernière édition parait en 1883 sous le titre Historical Handbook of Italian sculpture, est traduite en français[4]. Il publie, en 1863, Michel-Ange et Raphaël et, en 1885, Ghiberti et son école[4].

Charles Callahan Perkins meurt le à Windsor dans le Vermont[5].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Samuel Eliot, « Memoir of Charles Callahan Perkins, A. M. », dans Proceedings of the Massachusetts Historical Society, vol. 3, (lire en ligne), p. 223.  
  • « Perkins (Charles Callahan) », dans La grande encyclopédie, vol. 26, (lire en ligne), p. 397.  
  • (en) Rossiter Johnson (en), « Perkins, Charles Callahan », dans The Biographical Dictionary of America, vol. 8, Boston, American Biographical Societies, (lire en ligne).  
  • (en) « Perkins, Charles Callahan », dans Encyclopædia Britannica, vol. 21, (lire en ligne), p. 173.  
  • (en) Robert L. Gale, « Perkins, Charles Callahan », dans A Henry Wadsworth Longfellow Companion, Greenwood Publishing Group, , 311 p. (ISBN 9780313323508, lire en ligne), p. 189-190.  

Liens externesModifier