Charles Bernard (historiographe)

écrivain et historien français, nommé historiographe de France par Louis XIII
Charles Bernard
Fonction
Historiographe de France
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
Activités
Parentèle
Charles Sorel (neveu)Voir et modifier les données sur Wikidata

Charles Bernard est un écrivain et historien français, nommé historiographe de France par Louis XIII en 1621, né à Paris le , et mort le (à 68 ans).

BiographieModifier

Sa famille d'origine champenoise. Il était l'aîné d'une famille de 17 enfants dont seulement 4 ont survécu. Malgré l'importance de sa famille, son père lui a fait donner une bonne éducation.

Il a fait la connaissance d'Antonio Pérez, ancien secrétaire d'État de Philippe II, réfugié à Paris. Sa connaissance de l'espagnol lui a permis de discuter avec lui des secrets de la politique. Le président Jeannin ayant entendu parler de lui comme savant dans la critique des auteurs, l'histoire, la géographie, la chronologie et la jurisprudence lui a demandé de venir le voir. Charles Bernard lui a dédié le traité de La Conjonction des mers qui était utile pour le commerce. Peu après, il a écrit le Discours sur l'estat de finances dans lequel il montre quelle est la source des finances du royaume et des moyens de la conserver. Le président Jeannin lui a donné les moyens de se rapprocher de la Cour et lui a fait porter les ordres du roi et des messages aux armées commandées par les princes et le maréchal de Boisdauphin. En 1616, à le mort de Rivault de Fleurence, précepteur du roi Louis XIII, le président Jeannin a voulu lui faire donner sa place, mais comme le roi était alors majeur, on lui a donné le nom de lecteur du roi qu'il voudrait lui faire lire pour son instruction. On lui a envoyé des lettres le lecteur ordinaire de la Chambre du roi. Cette fonction lui a permis d'être proche du roi, parmi les premiers à son lever, et les derniers avant son coucher. Le roi voulant savoir comment on imprimait les livres, il a fait installer une imprimerie en haut du grand pavillon du Louvre où le roi avait du plaisir à venir travailler. Il a assisté à tous les voyages du roi. Louis XIII lui a donné plusieurs missions, en 1620, il a apporté un message du roi à Prudent qui tenait le château de Caen pour obtenir sa reddition. En 1629, le roi l'envoi en Flandres pour une négociation secrète pour savoir quels étaient les membres de la Cour de France qui étaient pensionnés par le roi d'Espagne. Le roi l'a nommé conseiller d'État en 1620 et lui a conservé sa confiance jusqu'à sa mort.

Charles Bernard a été nommé historiographe de France par Louis XIII après la mort de Pierre Matthieu à la suite du siège de Montauban, par brevet du . Sa proximité d'avec le roi lui a permis de connaître des particularités qu'il a pu introduire dans son Histoire du roy Louis XIII qui a été publiée par son neveu, Charles Sorel, en 1646, car atteint de paralysie générale, il n'a pas pu aller au-delà que l'année 1635. Il avait écrit une Histoire des guerres de Louys XIII, roy de France et de Navarre, contre les religionnaires rebelles de son Estat, publiée en 1633, dans laquelle il y a une longue digression sur l'histoire des Huguenots et donné des descriptions des monuments rencontrés comme la tour de Cordouan.

Charles Bernard est l'oncle de Charles Sorel qui a terminé et assuré la publication de ses ouvrages après sa mort. Il a reçu la charge d'historiographe de France après la paralysie qui a entraîné la démission de son oncle.

PublicationsModifier

  • Discours du ciel et de la terre sur le différent de deux amants de diverse religion, où l'un et l'autre, pour leur intérest, apportent toutes les raisons qui en tel cas peuvent estre alléguées, et en fin le destin qu'ils ont choisi pour leur juge donne son arest en faveur du ciel., P. Du Crocq, Paris, 1610
  • La Conjonction des mers, Alcioniis Fori, 1613
  • Discours sur l'estat de finances, 1614
  • A la Reyne mere du Roy, 1625
  • Cléobule, ou l'homme d'Estat', 1627
  • Carte générale de la Maison Bourbon, 1634. Cette carte a été reprise par Charles Sorel qui l'a modifiée dans son édition qui a pour titre Généalogie de la Maison royale de Bourbon.
  • Histoire des guerres de Louys XIII, roy de France et de Navarre, contre les religionnaires rebelles de son Estat, 1633. Charles Sorel a écrit dans sa Bibliothèque Françoise qu'on n'a tiré que deux ou trois douzaines de ce livre pour le faire voir au roi et à ses ministres. Il se retrouve en entier dans Histoire du roy Louis XIII. CHarles Sorel indique que l'exemplaire donné à un des ministres de Louis XIII à un historien qui « a su faire son profit, ayant trouvé sa matière toute prête, qu'il n'a eu qu'à ranger à sa mode, accommodant le tout à l'avantage de ceux qu'il a voulu obliger, c'est-à-dire, du cardinal de Richelieu ». L'historien est sûrement Scipion Dupleix.
  • Généalogie de la maison royale de Bourbon avec les éloges et les portraicts des princes qui en sont sortis, chez Nicolas de Sercy, Paris, 1646 (lire en ligne)
  • Histoire du roy Louis XIII composée par Messire Charles Bernard conseiller du roy en ses conseils d'estat et privé, lecteur ordinaire de la Chambre de sa Majesté & historiographe de France, chez Augustin Courbe, Paris, 1646 (lire en ligne)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Charles Sorel, Discours sur la vie et les escrits de Charles Bernard, Lecteur ordinaire de la Chambre du Roy & Historiographe de France, dans Histoire du roy Louis XIII composée par Messire Charles Bernard, chez Augustin Courbe, Paris, 1646, p. 7-14 (lire en ligne)
  • Jean-Pierre Niceron, Mémoires pour servir à l'histoire des hommes illustres dans la république des lettres, tome 28, p. 324-328 (lire en ligne)
  • Jacques Lelong, Charles Bernard, extrait du Père Niceron, tome XXVIII, dans Bibliothèque historique de la France, Jean-Thomas Herissant, Paris, 1771 (nouvelle édition), tome 3, p. X (lire en ligne).

Article connexeModifier

Liens externesModifier