Ouvrir le menu principal

Charlemagne (1852)

navire français de la Marine du Second Empire

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charlemagne (homonymie).

Charlemagne
Image illustrative de l’article Charlemagne (1852)
Le Charlemagne photographié par Marius Bar
Type Navire de ligne
Histoire
A servi dans Pavillon de la marine française Marine du Second Empire
Chantier naval Toulon
Quille posée
Lancement
Armé
Équipage
Équipage 811
Caractéristiques techniques
Longueur 60,10
Maître-bau 16,24
Déplacement 4058/4124
Propulsion mixte vapeur voile
Vitesse 9,5
Caractéristiques militaires
Armement 66 canons
Rayon d'action 550 nautiques à 5,75 nœud.

Le Charlemagne est un navire de ligne de la Marine du Second Empire armé de 66 canons. C'est un navire à voile transformé en navire à vapeur par l'ajout d'une machine à vapeur actionnant une hélice. En , il fut envoyé par Napoléon III à Constantinople, en violation de la convention de Londres, pour forcer le sultan à accorder aux catholiques les clés de la basilique de la Nativité[1]. Il participa à la guerre de Crimée.

Notes et référencesModifier

  1. Gouttman 1995, p. 59.

BibliographieModifier

  • Alain Gouttman, La Guerre de Crimée : 1853-1856, Paris, S.P.M, coll. « Kronos », (ISBN 2901952224).