Ouvrir le menu principal

Championnats du monde de pentathlon moderne 2018

Championnats du monde de pentathlon moderne 2018
Généralités
Sport Pentathlon moderne
Organisateur(s) Union internationale de pentathlon moderne
Édition 62e
Lieu(x) Mexico
Drapeau du Mexique Mexique
Date Du 1er au

Navigation

Les championnats du monde de pentathlon moderne 2018, soixante-deuxième édition des championnats du monde de pentathlon moderne, ont lieu du 1er au à Mexico, au Mexique.

Dans un climat d'incertitude par rapport à l'avenir olympique du pentathlon moderne, l'UIPM tente de relancer l'attractivité de son sport en améliorant le spectacle. Après la fusion des épreuves de tir et de cross-country dans un combiné inspiré du biathlon, les compétitions se déroulent pour la première fois dans un complexe unique, spécialement conçu pour la pratique du pentathlon moderne, de façon à enchaîner les épreuves sans transition pour les spectateurs[1].

Sommaire

MédaillésModifier

HommesModifier

Épreuve   Or   Argent   Bronze
Individuel   James Cooke 1 435 pts   Valentin Prades 1 435 pts   Pavlo Tymoshchenko 1 429 pts
  209   320   276   630   222   299   272   642   230   297   279   623
Par équipes   France 4 250 pts   Grande-Bretagne 4 176 pts   Ukraine 4 151 pts
Relais   France 1 518 pts   République tchèque 1 513 pts   Bulgarie 1 482 pts
  227   323   293   675   232   318   293   670   227   318   193   644

FemmesModifier

Épreuve   Or   Argent   Bronze
Individuel   Anastasiya Prokopenko 1 346 pts   Annika Schleu 1 332 pts   Marie Oteiza 1 329 pts
  230   258   286   572   226   273   293   540   252   282   300   495
Par équipes   Hongrie 3 924 pts   France 3 918 pts   Allemagne 3 914 pts
Relais   Biélorussie 1 381 pts   Allemagne 1 364 pts   Guatemala 1 353 pts
  234   289   279   579   218   294   276   576   198   282   299   574

MixteModifier

Épreuve   Or   Argent   Bronze
Relais   Allemagne 1 452 pts   Hongrie 1 427 pts   France 1 416 pts
  280   310   293   569   251   315   286   575   208   316   293   599

Résultats détaillésModifier

Individuel hommesModifier

83 pentathloniens sont inscrits dans la compétition. Parmi les 36 qualifiés pour la finale, seule la France place le maximum de 4 représentants[2]. C'est la dernière épreuve disputée lors des championnats. Après trois épreuves, l'Égyptien (naturalisé américain) Amro El Geziry entre en tête de l'épreuve du combiné, mais un parcours désastreux après le deuxième tir le voit descendre à la 27e place. Au milieu du troisième tour, le nouveau leader, Ahmed Hamed est dépassé successivement par les trois pentathloniens qui figurent sur le podium, Pavlo Tymoshchenko en tête. Ce dernier sort en tête du pas de tir après le dernier tir. Dans le quatrième et dernier tour, c'est le champion d'Europe Valentin Prades qui prend à son tour la tête de la course, revenu de la 14e place, avant d'être battu à la photo-finish par le Britannique James Cooke après avoir célébré trop tôt sa victoire. Par équipes, la France devance largement la Grande-Bretagne et l'Ukraine et s'offre une seconde médaille d'or qui lui permet de terminer les championnats en tête du classement des médailles[3].

Rang Équipe Escrime Natation Équitation Combiné Total
V/D Pts R Temps Pts R Déd. Pts R Temps Pts R
    James Cooke 18/17 209 16 min 55 s 25 320 2 24 276 22 11 min 10 s 00 630 4 1 435
    Valentin Prades 20/15 222 7 min 5 s 65 299 13 28 272 24 10 min 58 s 50 642 2 1 435
    Pavlo Tymoshchenko 21/14 230 6 min 6 s 68 297 16 21 279 16 11 min 17 s 70 623 7 1 429
4   Jan Kuf 24/11 245 2 min 6 s 70 297 17 32 268 28 11 min 25 s 60 615 13 1 425
5   Ahmed Hamed 20/15 220 10 min 12 s 91 285 34 7 293 5 11 min 14 s 00 626 5 1 424
6   Valentin Belaud 18/17 209 15 min 8 s 28 294 24 31 269 27 10 min 52 s 60 648 1 1 420
7   Álvaro Sandoval 22/13 232 5 min 5 s 67 299 14 9 291 9 11 min 46 s 50 594 29 1 416
8   Zhang Linbin 24/11 246 1 min 10 s 35 290 30 42 258 31 11 min 21 s 20 619 12 1 413
9   Joseph Choong 19/16 214 13 min 59 s 83 311 4 21 279 16 11 min 34 s 90 606 19 1 410
10   Riccardo De Luca 18/17 208 18 min 10 s 34 290 29 1 299 4 11 min 29 s 70 611 15 1 408

Relais hommesModifier

18 équipes nationales prennent part au relais masculin. Le relais français, composé de Valentin Belaud et Alexandre Henrard (champions du monde junior cinq ans plus tôt), gagne la médaille d'or avec cinq points d'avance sur l'équipe tchèque, qui menait encore avant le dernier relais de l'épreuve du combiné[4]. La Russie, favorite de l'épreuve, finit en tête des épreuves d'escrime et de natation mais s'effondre lors du combiné après avoir laissé échapper des points lors de l'épreuve d'équitation.

Rang Équipe Escrime Natation Équitation Combiné Total
V/D Pts R Temps Pts R Déd. Pts R Temps Pts R
    France 20/14 227 7 min 53 s 54 323 7 7 293 1 10 min 25 s 01 675 1 1 518
    République tchèque 21/13 232 4 min 56 s 07 318 11 7 293 1 10 min 30 s 01 670 2 1 513
    Bulgarie 20/14 227 6 min 56 s 28 318 14 7 293 1 10 min 56 s 02 644 3 1 482
4   Biélorussie 19/15 227 6 min 51 s 15 328 4 9 291 10 11 min 5 s 07 635 5 1 475
5   Chine 19/15 220 9 min 50 s 66 329 3 21 279 13 10 min 58 s 20 642 4 1 470
6   Russie 23/11 246 1 min 49 s 73 331 1 28 272 16 11 min 27 s 01 613 11 1 462
7   Ukraine 22/12 239 2 min 55 s 62 319 10 8 292 9 11 min 31 s 08 609 13 1 459
8   Kazakhstan 21/13 232 3 min 55 s 41 320 9 21 279 13 11 min 19 s 70 621 7 1 452
9   Pologne 14/20 191 14 min 56 s 91 317 15 7 293 1 11 min 5 s 00 635 6 1 436
10   Japon 18/16 214 10 min 49 s 83 331 2 7 293 1 11 min 46 s 05 594 15 1 432

Individuel femmesModifier

67 athlètes ont pris part aux qualifications. A l'issue de ces dernières, l'Allemagne et la Russie sont les deux seules nations à qualifier le maximum de 4 représentantes en finale. Les premières épreuves voient Marie Oteiza et Sarolta Kovács se détacher nettement en tête et entrer dans l'épreuve finale, le combiné, avec 30 et 25 points, convertis en secondes pour l'ultime épreuve, d'avance sur la troisième position. Mais le duel entre les deux athlètes tourne court : dès le deuxième tir, l'Allemande Annika Schleu, partie sixième, se joint à la poursuite et dépose successivement Kovács et Oteiza. Après le troisième tir, un nouveau rebondissement voit la Biélorusse Anastasiya Prokopenko, partie en douzième position avec une minute de retard sur la tête de course, prendre les commandes de la course devant Schleu. Impeccables au tir, toutes deux conservent leurs positions tandis qu'à l'arrière, Oteiza, Kovács et Zsófia Földházi luttent pour la troisième place. La Française réussit un bon quatrième tir et s'échappe pour la médaille de bronze. Éjectées hors du podium individuel, les Hongroises sont néanmoins récompensées de la médaille d'or par équipes, qui consacre leur performance collective. Dans ce classement par équipes, calculé à partir des performances des trois meilleures participantes de chaque pays, la France prend la deuxième position et l'Allemagne se classe troisième[5].

Rang Équipe Escrime Natation Équitation Combiné Total
V/D Pts R Temps Pts R Déd. Pts R Temps Pts R
    Anastasiya Prokopenko 21/14 230 5 min 26 s 25 258 33 14 286 16 12 min 8 s 23 572 2 1 346
    Annika Schleu 21/14 226 6 min 18 s 50 273 18 7 293 5 12 min 40 s 02 540 7 1 332
    Marie Oteiza 25/10 252 1 min 14 s 48 282 10 0 300 1 13 min 25 s 14 495 23 1 329
4   Zsófia Földházi 18/17 209 16 min 12 s 88 285 6 14 286 16 12 min 40 s 64 540 8 1 320
5   Uliana Batashova 23/12 238 3 min 14 s 93 281 11 15 285 23 13 min 6 s 09 514 16 1 318
6   Sarolta Kovács 24/11 245 2 min 9 s 81 291 2 7 293 5 13 min 37 s 28 483 27 1 312
7   Janine Kohlmann 20/15 225 8 min 17 s 48 276 14 7 293 5 13 min 4 s 11 516 14 1 310
8   Mayan Oliver 14/21 184 31 min 26 s 13 258 32 7 293 5 12 min 10 s 82 570 3 1 305
9   Ekaterina Khuraskina 21/14 226 7 min 31 s 44 248 35 14 286 16 12 min 39 s 84 541 6 1 301
10   İlke Özyüksel 11/24 166 35 min 17 s 95 275 16 7 293 5 12 min 17 s 45 563 4 1 297

Relais femmesModifier

13 équipes nationales se disputent le titre mondial. Avec 17 points d'avance, l'équipe biélorusse domine assez nettement l'épreuve en remportant l'épreuve du combiné. Les relayeuses guatémaltèques, championnes du monde junior quelques semaines auparavant, prennent la troisième place et apportent au Guatemala la première médaille de son histoire chez les seniors. L'Allemagne complète le podium à la seconde place[6]. La Russie, en tête après deux épreuves, est éliminée lors de l'épreuve d'équitation.

Rang Équipe Escrime Natation Équitation Combiné Total
V/D Pts R Temps Pts R Déd. Pts R Temps Pts R
    Biélorussie 29/19 234 4 min 10 s 90 289 8 21 279 5 12 min 1 s 94 579 1 1 381
    Allemagne 26/22 218 5 min 8 s 11 294 6 24 276 7 12 min 4 s 42 576 2 1 364
    Guatemala 21/27 198 9 min 14 s 27 282 10 1 299 1 12 min 6 s 72 574 3 1 353
4   Chine 30/18 234 3 min 5 s 06 300 3 27 273 8 12 min 49 s 07 531 5 1 338
5   Hongrie 19/29 191 10 min 4 s 63 301 2 14 286 4 12 min 36 s 07 544 4 1 322
6   Corée du Sud 33/15 246 1 min 12 s 72 285 9 21 279 5 13 min 13 s 07 507 8 1 317
7   Argentine 26/22 218 6 min 20 s 21 270 13 7 293 2 13 min 13 s 46 507 9 1 288
8   Mexique 17/31 182 13 min 17 s 31 276 11 7 293 2 12 min 55 s 45 525 6 1 276
9   Japon 21/27 202 7 min 6 s 49 298 4 52 248 10 13 min 6 s 27 214 7 1 262
10   États-Unis 18/30 187 12 min 17 s 36 276 12 28 272 9 13 min 43 s 09 477 11 1 212

Relais mixteModifier

16 équipes nationales entrent dans la compétition. L'Allemagne, tenante du titre, conserve la médaille d'or avec une confortable avance de 25 points, largement acquise dès l'épreuve inaugurale d'escrime. La Hongrie, deuxième après cette même épreuve, conserve sa place en limitant ses pertes lors des épreuves d'équitation et de combiné. La France, gagnante du combiné, prend la médaille de bronze[7].

Rang Équipe Escrime Natation Équitation Combiné Total
V/D Pts R Temps Pts R Déd. Pts R Temps Pts R
    Allemagne 25/5 280 1 min 0 s 02 310 6 7 293 3 12 min 11 s 82 569 8 1 452
    Hongrie 21/9 251 2 min 57 s 73 315 3 14 286 9 12 min 5 s 34 575 7 1 427
    France 15/15 208 8 min 57 s 37 316 1 7 293 3 11 min 41 s 70 599 1 1 416
4   Kazakhstan 16/14 218 5 min 2 s 70 306 10 7 293 3 11 min 46 s 34 594 3 1 411
5   République tchèque 14/16 201 13 min 0 s 61 309 8 0 300 1 11 min 48 s 15 592 4 1 402
6   Chine 14/16 205 11 min 1 s 95 307 9 10 290 8 11 min 43 s 20 597 2 1 399
7   Russie 16/14 216 7 min 57 s 67 315 2 22 278 12 12 min 2 s 45 578 5 1 387
8   Mexique 14/16 203 12 min 5 s 39 300 13 0 300 2 12 min 3 s 22 577 6 1 380
9   Biélorussie 15/15 208 9 min 3 s 22 304 11 7 293 3 12 min 13 s 96 567 9 1 372
10   Ukraine 15/15 208 10 min 59 s 68 311 5 14 286 9 12 min 17 s 53 563 10 1 368

Tableau des médaillesModifier

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   France 2 2 2 6
2   Biélorussie 2 0 0 2
3   Allemagne 1 2 1 4
4   Grande-Bretagne 1 1 0 2
4   Hongrie 1 1 0 2
6   République tchèque 0 1 0 1
7   Ukraine 0 0 2 2
8   Bulgarie 0 0 1 1
8   Guatemala 0 0 1 1
Total 7 7 7 21

RéférencesModifier

  1. (en) « Pentathlon stadium dream becomes reality in Mexico City », sur uipmworld.org (consulté le 11 septembre 2018)
  2. (en) « Men's individual finalists », sur uipmworld.org (consulté le 13 septembre 2018)
  3. (en) « Cooke claims dramatic gold », sur uipmworld.org (consulté le 14 septembre 2018)
  4. (en) « Friends reunited as France win men's relay gold », sur uipmworld.org (consulté le 11 septembre 2018)
  5. (en) « Prokopenko on top of the world at last », sur uipmworld.org (consulté le 14 septembre 2018)
  6. (en) « Belarus make history in pentathlon stadium with women's gold », sur uipmworld.org (consulté le 11 septembre 2018)
  7. (en) « Germany win mixed relay on #pentathlonday », sur uipmworld.org (consulté le 11 septembre 2018)