Championnats d'Europe de judo 1983

La 32e édition des championnats d'Europe de judo s'est déroulée du 12 au 15 mai 1983 à Paris, en France, pour les épreuves individuelles masculines. Pour ce qui est de la compétition par équipes, elle a été annulée, faute de participants[1]. Les championnats d'Europe féminins, toujours dissociés de l’épreuve masculine, ont eu lieu à Gènes, en Italie, au mois de mai (voir article connexe).

Championnats d'Europe de judo 1983
Généralités
Sport Judo
Édition 32e
Lieu(x) Paris (France)
Date 12 au 15 mai 1983
Épreuves 8

Palmarès
Meilleure nation Drapeau de l'URSS Union soviétique

Navigation

RésultatsModifier

Épreuves Or Argent Bronze
- 60 kg
super-légers
  Khazret Tletseri (URS)   Andrzej Dziemianiuk (POL)   Peter Jupke (FRG)
  Klaus-Peter Stollberg (GDR)
- 65 kg
mi-légers
  Thierry Rey (FRA)   Jaroslaw Kriz (TCH)   Janusz Pawlowski (POL)
  Nikolay Solodukhin (URS)
- 71 kg
légers
  Richard Melillo (FRA)   Ezio Gamba (ITA)   Karl-Heinz Lehmann (GDR)
  Steffen Stranz (FRG)
- 78 kg
mi-moyens
  Neil Adams (GBR)   Seppo Myllyla (FIN)   Andrzej Sadej (POL)
  Shota Khabareli (URS)
- 86 kg
moyens
  Vitaly Pesnyak (URS)   Peter Seisenbacher (AUT)   Mario Vecchi (ITA)
  Detlef Ultsch (GDR)
- 95 kg
mi-lourds
  Valery Divisenko (URS)   Roger Vachon  (FRA)   Robert Van De Walle (BEL)
  Günter Neureuther (FRG)
+ 95 kg
lourds
  Khabil Biktachev (URS)   Dimitar Zapryanov (BUL)   Alexander Von der Groeben (FRG)
  Angelo Parisi (FRA)
Toutes catégories   Angelo Parisi (FRA)   Robert Van De Walle (BEL)   Juha Salonen (FIN)
  Grigory Verichev (URS)

Article connexeModifier

Tableau des médaillesModifier

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   Union soviétique 4 0 3 7
2   France 3 1 1 5
3   Royaume-Uni 1 0 0 1
4   Pologne 0 1 2 3
5   Italie 0 1 1 2
5   Belgique 0 1 1 2
5   Finlande 0 1 1 2
8   Tchécoslovaquie 0 1 0 1
8   Bulgarie 0 1 0 1
8   Autriche 0 1 0 1
11   Allemagne de l'Ouest 0 0 4 4
12   Allemagne de l'Est 0 0 3 3
8 8 16 32

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. L’annulation de la compétition pour « insuffisance d’équipes engagées » est confirmée dans le no 50 de la revue « Judo » de novembre 1982, page 5.

NavigationModifier