Ouvrir le menu principal

Dans la classification de Raunkiær, les chamæphytes sont des plantes vivaces dont les bourgeons d'hiver se situent près du sol. Plus précisément, ils possèdent nécessairement des bourgeons à moins de 30 cm du sol, et aucun à plus de 50 cm (beaucoup n'ont aucun bourgeons à plus de 20 cm). Également épelé chaméphyte ou chamæphyte.

La classification distingue les chamæphytes frutescents (buissonnants, plus ou moins dressés) et les chamæphytes herbacés (beaucoup plus proches du sol tel le myrtillier).

ÉtymologieModifier

Le terme chamaephyte vient du grec χαμαι (khamai : par terre) et φυτό: (phyto, soit plante).

BibliographieModifier

Dictionnaire illustré de botanique, Alain Jouy et Bruno de Foucault, Biotope éditions