Dynastie Chalukya
(kn) ಚಾಲುಕ್ಯರು

Ve siècle – 753

Description de cette image, également commentée ci-après
Étendue de l'Empire Chalukya de Badami, (636-740)
Informations générales
Capitale Vatapi
Histoire et événements
Ve siècle Indépendance vis-à-vis du royaume de Kadamba
624 Indépendance des Chalukya orientaux
753 Défaite contre les Rashtrakuta

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La dynastie Chalukya (Kannada : ಚಾಲುಕ್ಯರು, API : [tʃa ɭukjəː]) est une dynastie royale indienne qui règne sur une grande partie de l'Inde du Sud et centrale entre le VIe et le XIIe siècle. Pendant cette période, trois dynasties liées, mais distinctes se succèdent. La plus ancienne, connue sous le nom Chalukya de Badami, règne à partir de sa capitale Vatapi (aujourd'hui Badami) à partir du milieu du VIe siècle. Les Chalukya de Badami se rendent indépendants du royaume Kadamba de Banavasi en pleine décadence et affirment rapidement leur puissance à partir du règne de Pulakesin II (609-642). Après la mort de Pulakesin II, les Chalukya orientaux (en) forment un royaume indépendant dans le Deccan oriental qui existe autour de sa capitale Vengi jusqu'au XIe siècle. Dans le Deccan occidental, la montée en puissance des Rashtrakutas au milieu du VIIIe siècle éclipse celle des Chalukya de Badami, avant que leurs descendants, les Chalukya occidentaux, connaissent un renouveau au Xe siècle. Ces derniers règnent sur Kalyani (l'actuelle Basavakalyan) jusqu'à la fin du XIIe siècle.

La domination des Chalukya marque une étape importante dans l'histoire de l'Inde du Sud et un âge d'or dans l'histoire du Karnataka. La carte politique de l'Inde du Sud passe d'une mosaïque de petits royaumes àw un grand empire organisé avec l'ascension des Chalukya de Badami. Pour la première fois, un seul royaume contrôle la région entre les fleuves Kâverî et Narmadâ. La grandeur de cet empire entraîne la création d'une administration efficace, le développement du commerce intérieur et des échanges outre-mer et d'un nouveau style architectural dit « architecture Chalukya ». La littérature kannada, déjà soutenue par les rois Rashtrakuta au IXe siècle, trouve de nouveaux mécènes dans les Chalukya occidentaux, notamment pour les traditions Jaïn et Veerashaiva. Le XIe siècle voit la naissance de la littérature Télougou sous le patronage des Chalukya orientaux.

SourcesModifier