Centre hospitalier de Perray-Vaucluse

hôpital psychiatrique du GHU Paris Psychiatrie & neurosciences avec le CH Sainte-Anne

Centre hospitalier de Perray-Vaucluse - GHU Paris
Image illustrative de l’article Centre hospitalier de Perray-Vaucluse
Le bâtiment principal de l'hôpital Perray-Vaucluse à Épinay-sur-Orge.
Présentation
Coordonnées 48° 39′ 38″ nord, 2° 18′ 33″ est
Pays Drapeau de la France France
Ville Épinay-sur-Orge
Sainte-Geneviève-des-Bois
Fondation 23 janvier 1869
Site web http://www.perray-vaucluse.fr/
Affiliation Groupe hospitalier universitaire Paris psychiatrie & neurosciences, Université Paris-Saclay
Services
Nombre de lits 600
Géolocalisation sur la carte : France
Point carte.svg

Le centre hospitalier de Perray-Vaucluse, anciennement domaine de la Gilquinière[1], est un site hospitalier français, situé sur le territoire des communes d'Épinay-sur-Orge et de Sainte-Geneviève-des-Bois dans le département de l'Essonne en région Île-de-France.

Le centre hospitalier de Perray-Vaucluse abrite :

Le Groupe Public de Santé Perray-Vaucluse a fusionné le avec le Centre hospitalier Sainte-Anne et l'Hôpital Maison Blanche pour créer le GHU Paris Psychiatrie & neurosciences, associé à l'université de Paris et l'université Paris-Saclay[3].

Le 20 décembre 2019, le GHU Paris Psychiatrie & neurosciences acte la vente d'une partie du terrain du site hospitalier à la commune de Sainte-Geneviève-des-Bois pour la construction du futur Centre de Consultation et de Soins Urgents (CCSU)[4],[5].

HistoriqueModifier

En , le département de la Seine fait l'acquisition d'un domaine de 125 hectares pour y bâtir un asile d'aliénés, qui est inauguré le [6].

L’implantation de l’asile, loin de tout, pose rapidement un problème d’accès aux visiteurs qui ne pouvaient arriver à destination qu’après une longue marche à travers forêt et campagne. Dès la fin de la guerre de 1870-1871, des pourparlers s’engagent entre la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans et le département en vue d’obtenir la création d’une gare pour desservir l’asile. Ces tractations durent et font l’objet de négociations âpres et serrées. Le département de la Seine verse à la compagnie du PO la somme de 50 000 francs pour que tous les trains s’y arrêtent[7].

Des bâtiments de type Haussmannien sont érigés entre 1865 et 1868 pour recevoir 600 lits adultes mixtes ainsi qu'une ferme[8]. L'asile de Vaucluse est inauguré le [8].

La station de Perray-Vaucluse[a], du nom de l'asile de Perray-Vaucluse, ouverte uniquement aux voyageurs, est mise en service[7] le par la compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans. Comme convenu, elle est située à proximité de l'établissement et donne sur les bois, sans aucune installation. La gare est renommée Sainte-Geneviève-des-Bois, nom de la commune, dans les années 1930, 50 ans après sa mise en service[7].

Laïcisé en 1885, l'établissement possédait sa chapelle, son amphithéâtre et son propre cimetière. Une crèche hospitalière est ouverte en 1969[8].

En décembre 2017, une Maison du patrimoine ouvre dans le domaine dans l'objectif de sauvegarder les archives et les objets d'époque[10].

Le 20 juin 2018, le ministère des Solidarités et de la Santé donne son accord pour la construction du nouvel hôpital à Paris-Saclay, et par conséquent, la création de trois centres de consultations et de soins urgents (CCSU) à Longjumeau, Juvisy-sur-Orge et Sainte-Geneviève-des-Bois, sur le site de Perray-Vaucluse.

Le 1er janvier 2019, le Groupe public de santé Perray-Vaucluse fusionne avec l'hôpital Sainte-Anne et l'établissement public de santé Maison Blanche pour créer le Groupe hospitalier universitaire Paris Psychiatrie & neurosciences[3].

Un centre d'hébergement Emmaüs Solidarité a été ouvert au sein de l'Hôpital de Perray-Vaucluse[11].

Le 25 janvier 2019, la Maison du patrimoine de Perray-Vaucluse ouvre ses portes aux habitants des communes de Sainte-Geneviève-des-Bois et d'Épinay-sur-Orge avec six conférences et des visites sur une journée[12]. Elle est fermée en juillet 2019[10].

L'association Les Amis de Vaucluse désire conserver l'histoire de Perray-Vaucluse en créant un musée de la psychiatrie[13].[pertinence contestée]

Avenir du siteModifier

Le 20 juin 2018, le ministère des Solidarités et de la Santé donne son accord pour la construction du nouvel hôpital à Paris-Saclay à l'horizon 2024, et par conséquent, la création de trois centres de consultations et de soins urgents (CCSU) à Longjumeau, Juvisy-sur-Orge et Sainte-Geneviève-des-Bois, sur le site de Perray-Vaucluse[14]. Le CCSU de Sainte-Geneviève-des-Bois, dont le début des travaux est prévu mi-2020, sera destiné à devenir progressivement un « hôpital ambulatoire »[14].

Le 20 décembre 2019, la commune de Sainte-Geneviève-des-Bois annonce avoir signé avec le GHU Paris l'acte de vente du terrain où sera construit le futur Centre de Consultations et de Soins Urgents (CCSU)[4]. Ce CCSU aura pour objectif, selon la commune, de re-dynamiser le site de Perray-Vaucluse dans la perspective d'y créer d'un campus spécialisé dans la santé[4].

ActivitéModifier

En 2016, l'activité du centre hospitalier repose sur un effectif de 370 collaborateurs dont 19 médecins, 40 lits, 156 places médico-sociales et un Institut de Formation en Soins Infirmiers rattaché à l'université Paris-Saclay[15].

Institut de Formation en Soins InfirmiersModifier

Institut de formation en soins infirmiers du Perray
Histoire et statut
Fondation
1920
Dates-clés
1955 : ouverture du centre de formation
Type
Institut de formation en soins infirmiers
Nom officiel
IFSI de Perray-Vaucluse
Directrice
Christine Robin, directrice de l'IFSI Perray-Vaucluse
Membre de
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
100
Localisation
Campus
Ville
Pays

PrésentationModifier

Les trois bâtiments de l'Institut de Formation en Soins Infirmiers d'Épinay-sur-Orge sont situés au cœur des 125 hectares du site de l'hôpital[16].

Rattaché à l'université Paris-Saclay, l'Institut de Formation en Soins Infirmiers accueille plus d'une centaine d'étudiants dont 67 sur la plateforme Parcoursup depuis 2019[17] ainsi que 13 places en formation professionnelle continue. La bibliothèque située dans le bâtiment Marronniers de l'IFSI propose plus de 4 000 ouvrages et 16 postes informatiques à destination des étudiants[17].

HistoireModifier

La formation des infirmières à Épinay-sur-Orge remonte à 1920[18]. La formation en soins infirmiers se structure progressivement avec l’ouverture dès 1955 d’un centre de formation[18]. Le , le centre de formation des élèves infirmiers de secteur psychiatrique est agréé par l'État dans l'objectif d'assurer la formation de 50 élèves[18].

Il devient un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) en 1992. L'Institut de Formation en Soins Infirmiers du Perray est habilité depuis 2002 à accueillir 100 étudiants par promotion, en étant rattaché à l'université Paris-Saclay[18].

AccèsModifier

Le centre hospitalier de Perray-Vaucluse et son domaine de 125 hectares sont desservis par la ligne C du RER via la gare de Sainte-Geneviève-des-Bois étant face à l'entrée de l'établissement.

L'arrêt de bus Le Breuil de la ligne 116 est située à proximité de l'ancienne entrée principale côté Épinay-sur-Orge. Les arrêts de bus Résidence de la ligne DM6B et Médéric Péri de la ligne DM6A sont situés à proximité de l'hôpital, sur la commune de Villiers-sur-Orge.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Une conséquence inattendue de l’existence de cette station fut la confusion qui régna longtemps quant à l’existence d’une supposée commune de Perray-Vaucluse. Ce nom est d’ailleurs gravé sur les côtés latéraux du bâtiment voyageurs[9]. Des cartes postales portèrent cette indication, pendant près de 50 ans, alors qu’il s’agissait du nom de l'asile[7].

RéférencesModifier

  1. Par Nolwenn CossonLe 24 janvier 2019 à 16h33 et Modifié Le 24 Janvier 2019 À 17h00, « Essonne: l’asile de Perray-Vaucluse ouvre ses portes sur 150 ans d’histoire », sur leparisien.fr, (consulté le 23 juillet 2020)
  2. Adresse : Où ? Centre Perray-Vaucluse 2 route de Longpont Sainte-Geneviève-des-Bois91700 48.65718842 2.31816411, « Une après-midi sur le site du Perray-Vaucluse - visite guidée - Journées du Patrimoine 2018 », sur Le Parisien Etudiant (consulté le 29 mai 2019)
  3. a et b « GHU Paris psychiatrie & neurosciences: la convergence des SI comme levier de la fusion », sur www.ticsante.com (consulté le 18 avril 2020)
  4. a b et c « Centre de Consultation et de Soins Urgents (CCSU) », sur La Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois, (consulté le 18 avril 2020).
  5. « Création d’un Centre de Consultations et de Soins Urgents (CCSU) expérimental à Sainte-Geneviève-des-Bois (91) », sur www.iledefrance.ars.sante.fr (consulté le 18 avril 2020)
  6. « De la Gilquinière à l’asile de Vaucluse », sur http://www.perrayvaucluse.fr/ (consulté le 6 février 2020).
  7. a b c et d Les Amis de l'histoire de Sainte-Geneviève-des-Bois et ses environs, De la Gilquinière à Perray-Vaucluse (Groupe public de santé Perray-Vaucluse (Épinay-sur-Orge, Essonne) -- Histoire), Sainte-Geneviève-des-Bois, Sainte-Geneviève-des-Bois/Les Amis de..., , 156 p. (ISBN 978-2-7466-1573-1, notice BnF no FRBNF42133105).
  8. a b et c « GPS Perray Vaucluse  - De la Gilquinière à l’asile de Vaucluse -  Etablissement public de santé mentale », sur www.perrayvaucluse.fr (consulté le 29 mai 2019)
  9. Inscription « Perray-Vaucluse », sur le côté latéral nord-est du bâtiment voyageurs, en juillet 2008, dans Google Street View, consulté le .
  10. a et b Par Nolwenn CossonLe 7 novembre 2019 à 18h21 et Modifié Le 8 Novembre 2019 À 14h25, « A Epinay-sur-Orge, l’hôpital psychiatrique cherche sa nouvelle identité », sur leparisien.fr, (consulté le 3 mars 2020)
  11. Centre d’hébergement géré par Emmaüs à Epinay-sur-Orge
  12. « La Maison du patrimoine de Perray-Vaucluse vous ouvre ses portes le 25 janvier », sur La Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois, (consulté le 18 avril 2020)
  13. Nolwenn Cosson, « A Epinay-sur-Orge, l’hôpital psychiatrique cherche sa nouvelle identité », sur leparisien.fr, (consulté le 2 novembre 2020)
  14. a et b GH Nord Essonne, Mairie de Longjumeau et Mairie d'Orsay, « Communiqué de presse : Feu vert pour la construction d’un nouvel hôpital à Saclay », sur gh-nord-essonne.fr, Groupe hospitalier Nord Essonne, (consulté le 19 avril 2020)
  15. Plaquette GHT Septembre 2016
  16. « GPS Perray Vaucluse  - Institut de Formation en Soins Infirmiers -  Etablissement public de santé mentale », sur www.perrayvaucluse.fr (consulté le 20 novembre 2019)
  17. a et b « GPS Perray Vaucluse  - Capacité d'accueil -  Etablissement public de santé mentale », sur www.perrayvaucluse.fr (consulté le 20 novembre 2019)
  18. a b c et d IFSI du Perray, « Présentation de l'Institut de Formation », sur perrayvaucluse.fr, (consulté le 22 janvier 2020)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier