Centre hospitalier de La Rochelle

hôpital  à La Rochelle

Centre hospitalier de La Rochelle
Hôpital Saint-Louis
Présentation
Coordonnées 46° 09′ 32,8″ nord, 1° 08′ 39,1″ ouest
Pays France
Ville La Rochelle
(Charente-Maritime)
Adresse rue du docteur Albert Schweitzer
Site web http://www.ch-larochelle.fr
Organisation
Type Centre hospitalier
Services
Service d’urgences 24h/24 et 7j/7
Nombre de lits 1 729

Le centre hospitalier de Saintonge est un hôpital public situé à La Rochelle, dans le département français de la Charente-Maritime en région Nouvelle-Aquitaine.

HistoriqueModifier

L'Hôpital général, dit Hôpital Saint-Louis, est fondée en 1667 par l'intendant Charles Colbert du Terron pour accueillir les indigents et les enfants orphelins ou abandonnés. Implanté dans un premier temps sur le domaine du Plessis dans le faubourg Saint-Éloi, l'hôpital est transféré dans la Villeneuve à l'emplacement qu'il occupe encore à la suite de la révocation de l'édit de Nantes et la dévolution des biens du consistoire. Sa direction est confiée aux Filles de la Sagesse.

L'aile droite et d'autres bâtiments sont bâtis par les architectes entrepreneurs Henry David et François Maistre (1719), auxquels sont ajoutés des bâtiments s'organisant autour de deux cours de chaque côtés de la chapelle (1725), du passage couvert entre la chapelle et le pavillon est (1732) et des pavillons d'accès à la rue.

Au moment de la Révolution, les différents hôpitaux de la ville sont rattachés à l'hôpital Saint-Louis.

En 1842, sont construits le quartier Pasteur pour les femmes (angle nord-ouest) et celui du Refuge pour les hommes (angle sud-est), puis, de 1870 à 1876, le pavillon Rey par Brossard, et, en 1884, du pavillon d'isolement. Une crèche est installée en 1889.

Au cours du XXe siècle, l'hôpital connaît différentes phases de réaménagement.

Chapelle de l'hôpital Saint-LouisModifier

La chapelle Saint-Louis est construite en 1689. Ses plans pourrait être de l'ingénieur du roi François Ferry.

Au milieu du XIXe siècle, la chapelle est restaurée. Le peintre Mongis est chargé de la décoration du chœur.

Notes et référencesModifier

SourcesModifier

  • Pascal Even, Notes sur la chapelle de l'hôpital Saint-Louis de la Rochelle, Fédération des Sociétés savantes de la Charente-Maritime, 1982
  • François de Vaux de Foletier, La Rochelle d'autrefois et d'à présent, Pijollet, 1923

Voir aussiModifier

Liens externesModifier