Ouvrir le menu principal

Les cellules tumorales circulantes (CTC) sont des cellules qui se déplacent avec le sang une fois passées dans le système vasculaire depuis une tumeur en développement, cellules susceptibles de générer de nouvelles tumeurs, appelées métastases, dans des organes vitaux éloignés, phénomène responsable de la grande majorité des décès liés au cancer[1]. La mesure des caractéristiques mécaniques des CTC de tous les cancers est corrélée au pronostic de la maladie cancéreuse, selon les lois de l'oncologie physique[2].

Sommaire

Diagnostic précoce du cancer du poumonModifier

En novembre 2014, une équipe de chercheurs du centre hospitalier universitaire de Nice (France) annonce que l'analyse de cellules tumorales circulantes a permis de détecter des cancers du poumon chez cinq patients (sur un échantillon de 245 sujets dont 168 patients à risques atteints de BPCO) de un à cinq ans avant le déclenchement du cancer[3],[4]. D'autres techniques existent comme la détection par centrifugation[5],[6].

Notes et référencesModifier

  1. (en) GP Gupta et J. Massagué, « Cancer metastasis: building a framework », Cell, vol. 127, no 4,‎ , p. 679–95 (PMID 17110329, DOI 10.1016/j.cell.2006.11.001).
  2. (en) Sanjay Kumar et Valerie M. Weaver, « Mechanics, malignancy, and metastasis: The force journey of a tumor cell », Cancer and Metastasis Reviews, vol. 28, nos 1-2,‎ , p. 113–127 (ISSN 0167-7659 et 1573-7233, DOI 10.1007/s10555-008-9173-4, lire en ligne, consulté le 7 novembre 2017)
  3. (fr) Tristan Vey, « Des cellules annonciatrices du cancer détectées dans le sang », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Ilie M, Hofman V, Long-Mira E, Selva E, Vignaud J-M, et al., « “Sentinel” Circulating Tumor Cells Allow Early Diagnosis of Lung Cancer in Patients with Chronic Obstructive Pulmonary Disease », PLoS ONE, vol. 9, no 10-.,‎ (DOI 10.1371/journal.pone.0111597, lire en ligne).
  5. "Isolation and retrieval of circulating tumor cells using centrifugal forces"
  6. "2015: Isolation of Tumor cells with Vortex"

Voir aussiModifier