Le ceiniog ( latin : denarius  ; anglais : penny  ; pluriel: ceiniogau ) était la monnaie de base des royaumes gallois médiévaux comme Gwynedd ou Deheubarth. Hywel Dda était le seul dirigeant pouvant frapper ses propres pièces; cependant, le ceiniog n'était pas une pièce mais plutôt une valeur monétaire. Le « sou légal » ( latin : denarius legalis ; gallois : ceiniog cyfreith) était l'équivalent en argent du poids de 32 grains de blé ; le "penny" (gallois : ceiniog cwta), le poids de 24 grains de blé. Ce dernier était basé sur l'ancienne livre romaine ; l'original étant celui de Charlemagne et de Offa[1]. Le demi-penny gallois était le dymey de 12 grains de blé (à peu près ⅓ du "penny légal")[2] et le farthing (quart-penny) était le firdlyc de 6[3].

Étant donné que la valeur en ceiniogau de la plupart des biens et animaux courants était réglementée par les lois de Hywel Dda, le système a également simplifié le troc au Pays de Galles.

RéférencesModifier

  1. Wade-Evans, Arthur. Welsh Medieval Laws. Oxford Univ., 1909. Accessed 31 Jan 2013.
  2. Lewis, Timothy. A glossary of mediaeval Welsh law, based upon the Black book of Chirk. Univ. Press (Manchester), 1913.
  3. Lewis, p. 150.