Cavaliers de Nouvelle-Zélande

sélection non officielle de rugby à XV

Les Cavaliers de Nouvelle-Zélande sont une équipe non officielle de rugby à XV composée d'internationaux néo-zélandais qui réalise une tournée de douze matchs en Afrique du Sud en 1986. Cette tournée est hautement controversée en raison du régime d'apartheid alors en vigueur en Afrique du Sud mais également des soupçons de rémunérations masquées pesant sur les joueurs.

HistoireModifier

La tournée des Cavaliers de Nouvelle-Zélande est mise en place à la suite de l'annulation de la tournée officielle des All Blacks prévue en 1985, la fédération néo-zélandaise de rugby à XV considérant la tournée dans un pays en plein apartheid comme incompatible avec ses statuts. Sur les trente joueurs sélectionnés pour la tournée de 1985, vingt-huit participent à la tournée des Cavaliers, seuls David Kirk et John Kirwan restant au pays.

Les Cavaliers ont pour entraîneur Colin Meads, pour manager Ian Kirkpatrick et pour capitaine désigné Andy Dalton. Durant la tournée, les Cavaliers jouent quatre matchs contre l'Afrique du Sud, gagnant un match pour trois défaites. Ils jouent également huit autres rencontres contre des équipes locales en remportant sept. Dalton, néanmoins, se casse la mâchoire dès le deuxième match contre le Northern Transvaal et ne peut plus jouer de la tournée. C'est Jock Hobbs qui assument le capitanat pour les matchs contre les Springboks et Andy Haden pour le reste des matchs.

La tournée fait l'objet de nombreuses contestations et condamnations en raison du régime d'apartheid alors en vigueur en Afrique du Sud, au point qu'il n'y a plus eu de rencontres de rugby entre Sud-Africains et Néo-Zélandais jusqu'à la fin du régime d'apartheid. Cette réaction de l'opinion publique néo-zélandaise fait suite à la tournée très controversée des Springboks en Nouvelle-Zélande de 1981 qui a provoqué des manifestations dans toute l'Europe et une condamnation mondiale. À cela s'ajoute la rumeur qui veut que les joueurs néo-zélandais aient reçus de fortes sommes d'argent en liquide, une pratique controversée dans un sport alors considéré comme amateur[1].

À leur retour, la fédération néo-zélandaise suspend tous les membres des Cavaliers pour les deux matchs suivants de l'équipe nationale et sélectionne à la place un groupe de jeunes joueurs[1]. Certains des membres de l'équipe de remplaçants, rapidement surnommée les Baby Blacks[1], forment l'ossature des All Blacks pour les années de succès qui s'ensuivent (victoire lors de la première Coupe du monde) tandis que bien des Cavaliers ont à batailler pour récupérer leur place en sélection.

Résultats des matchsModifier

Date Lieu Équipe à domicile Score Visiteurs
23 avril 1986 Johannesburg Juniors Springboks 21 – 22 Cavaliers de Nouvelle-Zélande
26 avril 1986 Pretoria Northern Transvaal 9 – 10 Cavaliers de Nouvelle-Zélande
30 avril 1986 Bloemfontein Orange Free State 9 – 31 Cavaliers de Nouvelle-Zélande
3 mai 1986 Johannesburg Transvaal 24 – 19 Cavaliers de Nouvelle-Zélande
6 mai 1986 Le Cap Western Province 15 – 26 Cavaliers de Nouvelle-Zélande
10 mai 1986 Newlands, Le Cap   Afrique du Sud 21 – 15[2] Cavaliers de Nouvelle-Zélande
13 mai 1986 Durban Natal 24 – 37 Cavaliers de Nouvelle-Zélande
17 mai 1986 Kings Park, Durban   Afrique du Sud 18 – 19[3] Cavaliers de Nouvelle-Zélande
20 mai 1986 Johannesburg Barbarians sud-africains 13 – 42 Cavaliers de Nouvelle-Zélande
24 mai 1986 Loftus Versfeld, Pretoria   Afrique du Sud 33 – 18[4] Cavaliers de Nouvelle-Zélande
27 mai 1986 Potchefstroom Western Transvaal 18 – 26 Cavaliers de Nouvelle-Zélande
31 mai 1986 Ellis Park, Johannesburg   Afrique du Sud 24 – 10[5] Cavaliers de Nouvelle-Zélande

Composition de l'équipeModifier

 
Robbie Deans fait partie de la sélection des Cavaliers

La liste des vingt-neuf joueurs néo-zélandais qui composent la sélection des Cavaliers est la suivante :

Cavaliers de Nouvelle-Zélande
Entraîneur Colin Meads (entraîneur), Ian Kirkpatrick (manager)
Avants Pilier Steve McDowall (Auckland), Gary Knight (Manawatu), John Ashworth (Hawke's Bay), Scott Crichton (Wellington)
Talonneur Hika Reid (Bay of Plenty), Andy Dalton (cap.) (Counties Manukau)
Deuxième ligne Albert Anderson (Canterbury), Murray Pierce (Wellington), Mark Shaw (Hawke's Bay), Alan Whetton (Auckland), Gary Whetton (Auckland)
Troisième ligne aile Andy Haden (Auckland), Jock Hobbs (Canterbury), Frank Shelford (Bay of Plenty)
Troisième ligne centre Murray Mexted (Wellington), Buck Shelford (North Harbour)
Arrières Demi de mêlée Andrew Donald (Wanganui), Dave Loveridge (Taranaki)
Demi d'ouverture Wayne Smith (Canterbury), Grant Fox (Auckland)
Centre Bill Osborne (Wanganui), Steven Pokere (Auckland), Victor Simpson (Canterbury), Warwick Taylor (Canterbury)
Ailier Mike Clamp (Wellington), Bernie Fraser (Wellington), Craig Green (Canterbury)
Arrière Kieran Crowley (Taranaki), Robbie Deans (Canterbury)

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Cavaliers rugby tour, 1986 », sur www.nzhistory.net.nz, New Zealand History online (consulté le )
  2. (en) « South Africa (6) 21 - 15 (9) New Zealand Cavaliers », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le )
  3. (en) « South Africa (9) 18 - 19 (16) New Zealand Cavaliers », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le )
  4. (en) « South Africa (12) 33 - 18 (9) New Zealand Cavaliers », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le )
  5. (en) « South Africa (6) 24 - 10 (10) New Zealand Cavaliers », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le )