Catherine Séguin

haute fonctionnaire française
Catherine Séguin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Préfète de l'Oise
depuis le
Préfète de la Loire
-
Evence Richard (d)
Alexandre Rochatte (d)
Préfète du Gers
-
Pierre Ory (d)
Xavier Brunetière (d)
Sous-préfète de l'arrondissement de Bayonne
-
Patrick Dallennes (d)
Secrétaire générale de la préfecture de Saône-et-Loire (d)
-
Magali Selles (d)
Bachir Bakhti (d)
Directrice de cabinet
Préfet du Pas-de-Calais (d)
-
Ivan Bouchier (d)
Béatrice Steffan (d)
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Père
Autres informations
Distinctions

Catherine Séguin, née le à Paris, est une haute fonctionnaire française. Elle est préfète de l’Oise depuis janvier 2023.

Biographie modifier

Jeunesse et formation modifier

Catherine Marie Elisabeth Séguin[1] naît dans le 14e arrondissement de Paris. Elle est la fille de Philippe Séguin, et a trois frères et sœurs, dont elle est l'aînée[2],[3].

Elle grandit à Paris[4]. Elle obtient un Bachelor of Arts et un Master of Arts de l'université de Loughborough, au Royaume-Uni, où elle étudie entre 1988 et 1993. Elle obtient ensuite un diplôme d'études approfondies (DEA) d'études anglophones avec un mémoire de sociologie politique[5] à l'université Grenoble-III en 1993[6]. Elle obtient également un Europazertifikat de l'université Justus-Liebig de Giessen, en Allemagne. Elle suit la 59e session 2006-2007 de l'Institut des hautes études de Défense nationale en tant que « directrice du développement, TV 5 monde »[7].

Parcours au sein de la fonction publique modifier

En 1994, elle est chargée de mission auprès du Délégué aux relations européennes, internationales et à la francophonie, rattaché au ministre chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. L'année suivante, elle est nommée conseillère technique au cabinet du secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur (Jean de Boishue). De 1995 à 1997, elle est conseillère technique au cabinet du ministre de l'Industrie, de la Poste et des Télécommunications, François Fillon. Elle quitte ce poste pour devenir chargée de mission au service de l'évaluation et de la modernisation de l’État, au commissariat général du Plan[8].

L'année suivante, et jusqu'à 2000, elle est directrice des relations européennes et internationales au conseil régional des Pays de la Loire[9]. Elle quitte alors provisoirement la fonction publique[10].

Parcours au sein du privé modifier

De 2000 à 2002, elle est chargée de mission auprès du PDG de Canal+ Horizons. Elle continue de travailler dans le secteur de l'audiovisuel lorsqu'elle devient directrice de l'audit stratégique de TV5 Monde et Canal France International jusqu'en 2003[11]. Elle est par ailleurs directrice générale par intérim de cette dernière entreprise en 2002[12].

De 2003 à 2005, elle est directrice de cabinet du PDG de TV5 Monde et Canal France International, puis jusqu'en 2007, directrice du développement chargée des projets TV5 Monde[13].

En 2007, elle est nommée directrice du cabinet du président de l'assemblée des Chambres françaises de commerce et d'industrie[14].

De 2009 à 2010, elle est directrice de cabinet du président et chef de marché fonction publique au groupe Adecco[15]. Elle passe en 2010 au secteur des ressources humaines en étant directrice du développement secteur public chez Altedia, une société de conseil en ressources humaines. Elle quitte l'année suivante le privé pour revenir au secteur public[16].

Parcours dans le corps préfectoral modifier

En 2011, elle accède au corps des préfets par le biais du tour extérieur ouvert aux non-fonctionnaires[17]. Elle est alors nommée sous-préfète et directrice de cabinet du préfet du Pas-de-Calais[4],[18]. En septembre 2013, elle est nommée secrétaire générale de la préfecture de Saône-et-Loire[6],[19].

Elle devient sous-préfète hors-classe[20] à Bayonne[21] en avril 2016, poste qu'elle conserve pendant vingt et un mois, puis est nommée préfète du Gers en décembre 2017 pour une prise de fonction en janvier 2018[22]. Elle gère la crise des Gilets jaunes, bien que le Gers soit très peu touché par les violences[23], ainsi que la pandémie de maladie à coronavirus de 2020[24]. Elle agit particulièrement sur la sécurité routière, car le nombre de morts sur la route dans le Gers a augmenté de 22 % en 2018[25], et les violences faites aux femmes[26].

En 2019, elle intègre le corps des préfets[27] en qualité de préfète hors-classe[28].

Vie privée modifier

Mère de trois garçons, elle est passionnée de rugby[29].

Elle est jugée proche de François Fillon[13].

Distinctions modifier

Références modifier

  1. a et b Décret du 31 décembre 2018 portant promotion et nomination
  2. Philippe Nicolle, « Épinal. Catherine Séguin : « Mon père a laissé une trace indéniable » », sur vosgesmatin.fr, (consulté le ).
  3. Patrick Girard, Philippe Séguin : biographie, FeniXX réédition numérique, , 390 p. (ISBN 978-2-402-14513-8, lire en ligne).
  4. a et b Michel Taubmann, Le fils perdu de la République, Editions du moment, , 313 p. (ISBN 978-2-35417-349-4, lire en ligne).
  5. « Catherine Seguin, préfecture du Gers », sur La LettreM, (consulté le ).
  6. a et b « CV de Mme. Seguin », sur le site de la préfecture de Saône-et-Loire, (consulté le ).
  7. Arrêté du 7 juillet 2006 portant désignation des auditeurs de la 59e session nationale de l'Institut des hautes études de défense nationale (cycle 2006-2007).
  8. « Catherine Seguin », sur le site du Who's Who in France (consulté le ).
  9. « Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - MÂCONNAIS : Catherine Séguin a reçu l'insigne de Chevalier de l'Ordre National du Mérite », sur macon-infos.com (consulté le ).
  10. « La fille de Philippe Séguin sous-préfète à Bayonne », sur La République des Pyrénées (consulté le ).
  11. Agefi, « Catherine Séguin - Nomination - Emploi », sur agefi.fr, .
  12. « La sous-préfète quitte l'embouchure de l’Adour pour devenir préfète dans le Gers, où elle succède à Pierre Ory. Celui-ci prend la direction des Vosges », sur PresseLib, (consulté le ).
  13. a et b « La fille de Philippe Séguin nommée préfète dans le Gers », sur France 3, (consulté le ).
  14. « Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - MÂCONNAIS : Catherine Séguin a reçu l'insigne de Chevalier de l'Ordre National du Mérite », sur macon-infos.com (consulté le ).
  15. « Nomination : Catherine Séguin, directrice de cabinet du Président du Groupe Adecco France. », sur groupe-adecco.fr (consulté le ).
  16. « Mme Catherine SEGUIN - Préfète - Biographie mise à jour le 17 juin 2019 - LesBiographies.com », sur lesbiographies.com (consulté le ).
  17. « Catherine Séguin, épinglée ! – Le Petit Journal », sur lepetitjournal.net (consulté le ).
  18. Le Point magazine, « Première nuit calme à Avion depuis mardi », sur Le Point, (consulté le ).
  19. « Cluny. Le préfet dans la cité abbatiale », sur lejsl.com (consulté le ).
  20. Décret du 8 décembre 2017 portant nomination de la préfète du Gers : Mme SEGUIN (Catherine) (lire en ligne)
  21. « Occitanie : Catherine Séguin, la fille de... Philippe Séguin, nommée préfète du Gers », sur actu.fr (consulté le ).
  22. « La fille de Philippe Séguin est la nouvelle préfète du Gers », sur ladepeche.fr (consulté le ).
  23. « La préfète du Gers, Catherine Séguin, a présenté ses vœux », sur lejournaldugers.fr (consulté le ).
  24. « "Garder son calme, faire preuve de responsabilité et de civisme," l'appel de la préfète du Gers aux citoyens », sur hit-radio.fr (consulté le ).
  25. « Gers : déjà six morts sur les routes, les contrôles renforcés », sur France Bleu, (consulté le ).
  26. « Auch. Des vœux et un tacle », sur ladepeche.fr (consulté le ).
  27. Décret du 13 juin 2019 portant titularisation d'une préfète et radiation du corps des sous-préfets : Mme SEGUIN (Catherine) (lire en ligne)
  28. « Catherine Seguin - Nominations au Journal officiel de la République française », sur jorfsearch.steinertriples.ch (consulté le ).
  29. « Auch. Catherine Séguin : «Je veux être une préfète de terrain» », sur ladepeche.fr (consulté le ).
  30. Décret du 29 novembre 2023 portant promotion et nomination dans l'ordre national du Mérite (lire en ligne)