Ouvrir le menu principal

Catherine Barthélémy

pédopsychiatre et professeure de médecine française
Catherine Barthélémy
Catherine Barthélémy03.JPG
Catherine Barthélémy au Forum mondial de la langue française, en juillet 2012.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Catherine Françoise MareuilVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions

Catherine Barthélémy, née le à Adriers, est une physiologiste et pédopsychiatre française. Elle est professeur de médecine émérite au CHRU de Tours.

BiographieModifier

Après ses études de médecine sur le site Bretonneau du CHRU de Tours[1], elle fait une partie de ses recherches au Collège de France à Paris, puis elle revient à Tours où elle exerce au centre hospitalier universitaire.

Elle se spécialise dans le domaine de l'autisme et arrive à la tête de l'équipe Imagerie et Cerveau « Autisme et troubles du développement ». En 1985, lors d'un congrès à Tours, elle présente sa théorie sur les origines neurologiques de l'autisme, réfutant que l'autisme soit déclenché par un trouble affectif avec la mère. Elle se fait huer par les pédopsychiatres (formés à la psychanalyse) présents dans la salle[2].

Responsabilités institutionnelles et associativesModifier

 
Catherine Barthélémy à l'extérieur, lors du lancement du 4e plan autisme (ou stratégie autisme) le .

Catherine Barthélémy a été, jusqu'en 2011, chef du service universitaire d'explorations fonctionnelles et de neurophysiologie en pédopsychiatrie du CHRU de Tours. Elle était responsable, au sein de l'équipe Inserm Unité 930, Autisme et troubles du développement, de l'équipe de recherche « Autisme », qui travaille à préciser dans l'autisme les relations qui existent entre les anomalies comportementales et cognitives et les dysfonctionnements neuronaux sous-jacents.

Catherine Barthélémy est cofondatrice, avec Duché et Lelord, de l'association pour la recherche sur l'autisme et la prévention des inadaptations (ARAPI), dont elle est l'actuelle vice-présidente[3].

Elle est membre titulaire de l'Académie nationale de médecine.

Des travaux sont conduits par Charles Aussilloux, qui dirige la Fédération française de psychiatrie, et Catherine Barthélémy : ils aboutiront à la rédaction d'un guide de bonnes pratiques concernant les méthodes de prise en charge de l'autisme[réf. souhaitée].

PublicationsModifier

  • L'autisme de l'enfant : la thérapie d'échange et de développement (avec Laurence Hameury et Gilbert Lelord), Paris, Expansion scientifique française, 1995, XIII-396 p. (ISBN 2-7046-1465-2)
  • L'autisme : de la recherche à la pratique par Berthoz, Christian Andres, Catherine Barthélemy, Jean Massion, Bernadette Rogé, Paris, Odile Jacob, 2005, 482 p. (ISBN 2-7381-1616-7)
  • Améliorer la qualité de vie des personnes autistes, par Bernadette Rogé, Ghislain Magerotte, Catherine Barthelemy et Arapi, Paris, Dunod, coll. « Action sociale », 2008 (édition 2016 sous la forme d'un fichier HTML ou PDF)

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :