Cathédrale de Garðar

cathédrale ruinée à Igaliku, Groenland

La cathédrale Saint-Nicolas de Garðar (ou Gardhar, ville à laquelle elle se rattachait) est une cathédrale en ruines située à Igaliku au Groenland, pays constitutif du Danemark.

Ruines de la cathédrale de Garðar.
Crosse et anneau d'évêque de Garðar.

HistoireModifier

Elle a été fondée en 1126[1] et était entourée de champs de blé fertiles[2]. Elle est construite sur l'emplacement d'une plus vieille église[3], et était au centre du premier district danois au Groenland, Eystribyggð. Le bois des meubles de la cathédrale est importé de Norvège[4].

La cathedrale est citée par le clerc du diocèse de Nidaros Ivar Bardasson au XVIe siècle qui fournit une description précise[5]. Des fragments de cloche ont été retrouvés dans la cathédrale[4].

En 1347, le roi Magnus fait une donation de 100 marks pour habiller la cathédrale. Celle-ci est alors le centre qui délivre les droits de pêche et de chasse dans la région, et gère les eaux chaudes de la région conidérées comme ayant des vertus thérapeutiques[4].

Des fouilles menées en 1926 ont permis d'y découvrir une crosse et un anneau attribué à l'évêque Jón Árnason. Les fouilles de 1926 ont aussi permis de découvrir que la cathédrale a été fondée sur un ancien site de culte païen[1].

En 2017, le conseil international des monuments et des sites inscrit le Kujataa, y compris la cathédrale, au patrimoine mondial[6].

DescriptionModifier

La cathédrale de Garðar mesure trente-deux mètres sur seize[2].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « St Nicholas Cathedral », sur Stnicholascenter.org.
  2. a et b Robert McGhee (trad. de l'anglais), Une histoire du monde arctique : le dernier territoire imaginaire, Montréal (Québec)/Lagny-sur-Marne, Fides, , 300 p. (ISBN 978-2-7621-2682-2, lire en ligne), p. 95-96.
  3. (en) « Grennland : Garðar », sur Metaltraveller.com, .
  4. a b et c (en) Laurence M. Larson, The Church in North America (Greenland) in the Middle Ages, Catholic University of America Press, (lire en ligne).
  5. (en) Kirsten A. Seaver, The Frozen Echo : Greenland and the Exploration of North America, Ca. A.D. 1000-1500, Stanford University Press, , 407 p. (ISBN 978-0-8047-3161-4, lire en ligne), p. 94.
  6. « Kujataa au Groenland : agriculturenordique et inuite en bordure de lacalotte glaciaire », sur Unesco.org, .

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) James Robert Enterline, Erikson, Eskimos, and Columbus : Medieval European Knowledge of America, JHU Press, (ISBN 978-0-8018-7547-2).

Articles connexesModifier