Carl Bischof

Carl Bischof, né le à Dürrenberg et mort le à Dresde, est un chimiste, physicien et géologue saxon.

Carl Bischof
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
DresdeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Verein Deutscher Ingenieure (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Fils de Gustav Bischof[1], il invente en 1829 une voiturette à vapeur, exerce dès 1839 dans les usines sidérurgiques d'Einsiedel et mène des expériences sur le refroidissement du basalte, expériences qui seront reprises par Hermann von Helmholtz[2].

En 1844, il est un des pionniers des études sur l'acier[3].

Jules Verne le mentionne dans ses romans L'Ile mystérieuse (partie 1, chapitre XIII) et Le Rayon vert (chapitre XVIII)[4].

PublicationsModifier

  • Die indirekte Nutzung roher Brennmaterialien, 2. Auflage, Quedlinburg, 1856.
  • Die anorganische Formationsgruppe, 1864.
  • Geschichte der Schöpfung, Dessau, 1868.
  • Die feuerfesten Tone, Leipzig, 1877.

Notes et référencesModifier

  1. Gustav Bischof, Lehrbuch der chemischen und physikalischen geologie, 1866, p. 373
  2. Jahresbericht fur Agrikultur-Chemie, vol. 7-8, 1866, p. 47
  3. Herbert Pönicke, Bischof, Carl, In: Neue Deutsche Biographie (NDB), vol. 2, Duncker & Humblot, Berlin, 1955, p. 261
  4. Alexandre Tarrieu, Dictionnaire des personnes citées par Jules Verne, vol. 1 : A-E, éditions Paganel, 2019, p. 109

Liens externesModifier