Échantillons de carbure de calcium.

Un carbure est un composé chimique du carbone avec un deuxième élément chimique autre que l’oxygène. Ils présentent donc une formulation générale de type CnAm où n et m sont deux entiers naturels.

On distingue :

Le carbure désigne généralement le carbure de calcium, servant notamment à produire le combustible des lampes à acétylène, qui furent longtemps utilisées dans les mines et souterrains ainsi qu'en spéléologie.

Carbure de tungstèneModifier

L'un des carbures les plus connus est le carbure de tungstène servant notamment à la fabrication d'outils coupants. La composition est variable en fonction des caractéristiques de ce matériau. Elle comprend de 80 % à 95 % de tungstène pour le complément de cobalt, ainsi que divers éléments d'addition comme le niobium. Le cobalt servant de liant dans la composition de ce carbure est réalisé grâce à la métallurgie des poudres par un procédé de frittage.

Le carbure de tungstène, très dur, permet d'obtenir une pièce avec d'excellentes caractéristiques mécaniques (voir module de Young, coefficient de Poisson, dureté), permettant notamment une grande résistance à l'usure. L'ajout de cobalt permet de limiter la fragilité du carbure de tungstène en augmentant la ductilité de l'ensemble.

Carbure de calciumModifier

Le carbure de calcium, de formule brute CaC2, se présente sous la forme de cailloux qui peuvent paraître naturels, bien qu'ils soient produits de manière industrielle.

Au contact de l'eau, il produit de l'acétylène dans une réaction très exothermique. Il est ainsi toujours utilisée en spéléologie pour s'éclairer au moyen d'une lampe à acétylène.