Ouvrir le menu principal

Canyon du Yarlung Tsangpo

canyon et réserve naturelle en Région autonome du Tibet, Chine
(Redirigé depuis Canyon du Yarlung Zangbo)
Canyon du Yarlung Tsangpo
Tsangpo.gorge.GIF
Les gorges du Brahmapoutre (Yarlung Zangbo), entourant le Namcha Barwa.
Géographie
Adresse
Coordonnées
Superficie
9 168 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Administration
Type

Le canyon du Yarlung Tsangpo (ou gorges du Yarlung Tsangpo) est le canyon le plus long et le plus profond au monde[1]. Il a été creusé par le Yarlung Tsangpo dans sa traversée de l'extrémité orientale de l'Himalaya au Tibet.

La réserve naturelle du grand canyon du Yarlung Tsangpo a été créée en 1988[2].

Sommaire

LocalisationModifier

Le canyon du Yarlung Tsangpo est situé dans les districts de Mainling et de Mêdog de la préfecture de Nyingchi, au sud-est de la région autonome du Tibet en Chine.

Entre les villages de Pai (district de Mainling) et de Baxika (district de Mêdog)[3], il forme une boucle autour du mont Namcha Barwa (altitude 7 780 mètres), dernier sommet important avant l'extrémité orientale de la chaîne himalayenne. Orienté d'ouest en est dans sa traversée du Tibet, le Yarlung Tsangpo prend ainsi la direction du sud-ouest avant de rejoindre l'Inde dans l'État de l'Arunachal Pradesh, où il change de nom pour devenir le Brahmapoutre.

CaractéristiquesModifier

Le canyon a une longueur d'environ 500 kilomètres et une profondeur moyenne de 5 000 mètres. Le débit moyen du Yarlung Tsangpo y atteint près de 4 500 m3/s[4].

Il semble que ce canyon se soit formé par soulèvement du sol alentour, et non par érosion[5].

Notes et référencesModifier

  1. http://www.chinatoday.com.cn/lachine/2007/0703/p64.htm
  2. La réserve naturelle du grand canyon du Yarlung Zangbo
  3. (en) « The length, depth and slope-deflection of the great canyon are all the mosts of the world », Chinese Academy of Sciences (consulté le 22 août 2007)
  4. (en) « Nyingchi Snow Mountains and Forests », China Tibet Information Center (consulté le 22 août 2007)
  5. La tectonique a structuré le haut Brahmapoutre, Pour la science n°447, janvier 2015, citant P. Wang et al., Science, vol. 346, pp. 978-981, 2014.

AnnexesModifier