Cambourakis

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 2006
Fondée par Frédéric Cambourakis
Fiche d’identité
Statut Éditeur indépendant
Siège social Paris (France)
Spécialités Bande dessinée, Littérature, Jeunesse
Langues de publication Français
Diffuseurs Actes Sud[1]
Site web Cambourakis.com

Cambourakis est une maison d'édition française de bande dessinée, de littérature, de littérature jeunesse et de sciences humaines, fondée par Frédéric Cambourakis en mars 2006 à Paris[2].

HistoriqueModifier

La maison d'édition porte le nom de son fondateur Frédéric Cambourakis[2], ancien libraire spécialisé en bande dessinée[1]. Elle publie des ouvrages de bande dessinée mais aussi de la littérature principalement étrangère[1] et une collection de sciences humaines (« Sorcières ») d'orientation féministe. On peut la qualifier de « petite » maison d'édition[3], et notamment dans le domaine de la bande dessinée dite indépendante, à l'instar des éditions Atrabile, Çà et là ou encore FLBLB.

Auteurs et publications en bande dessinéeModifier

Les auteurs de bande dessinée publiés par l'éditeur Cambourakis sont : Zeina Abirached, Takayo Akiyama, Mark Beyer, Ivan Brunetti, Jérémie Dres, José Carlos Fernandes, Adrien Fournier, Michel Gondry, Joanna Hellgren, Davide Reviati, Jason Shiga, Birgit Weyhe, Éléonore Zuber.

Les ouvrages de l'autrice libanaise Zeina Abirached : Mouton, Je me souviens, Mourir partir revenir. Le jeu des hirondelles nominé au festival d'Angoulême en 2008 alors que l'éditeur était très récemment créé et vendu à plus de 14 000 exemplaires[1], 38 rue Youssef Semaani, [Beyrouth] Catharsis. L'auteur participe également à l'illustration du site web de la maison d'édition.

Le titre Misery Loves Comedy de l'auteur américain Ivan Brunetti est sélectionné au festival d’Angoulême en 2010[4].

José Carlos Fernandes avec son livre Cachalot est le premier auteur portugais publié par l'éditeur[3].

En 2014, la bande dessinée de Joseph Lambert Annie Sullivan & Helen Keller coéditée avec les éditions Çà et là est sélectionnée au Festival d'Angoulême dans la sélection officielle[5][source insuffisante]. Cette même année, la bande dessinée Amy et Jordan de Mark Beyer est sélectionnée dans la catégorie Patrimoine[6].

LittératureModifier

AuteursModifier

CollectionsModifier

La partie littérature du catalogue des éditions Cambourakis est structurée en douze collections. Les livres sont regroupés dans l'une ou l'autre collection en fonction de la langue dans laquelle le texte original a été écrit. Chaque collection, à part « Poésie » et « En démence », est nommée en fonction de la langue qu'elle représente. On a ainsi les collections :

JeunesseModifier

Depuis 2012, les éditions Cambourakis publient également des livres pour enfants. On retrouve la même diversité que pour le catalogue bande dessinée et le catalogue littérature en termes d'origine des auteurs : Corée (Han-min Kim), Suède (Eva Lindström), Norvège (Øyvind Torseter, Kenneth Steven), Italie (Annamaria Gozzi), etc.

Sciences humainesModifier

Depuis 2015, les éditions Cambourakis ont lancé une collection féministe et anticapitaliste dirigée par Isabelle Cambourakis, la collection « Sorcières »[9]. Le catalogue comprend :

RéférencesModifier

  1. a b c et d « Frédéric Cambourakis (éditeur) : "La BD est en crise depuis une petite année" », (consulté le 12 février 2014).
  2. a et b « éd. cambourakis » (consulté le 12 février 2014)
  3. a et b « Frédéric Cambourakis : "La BD est une façon d'aborder les cultures étrangères" », (consulté le 12 février 2014).
  4. « Angoulême 2010, première journée », (consulté le 12 février 2014)
  5. « Joseph Lambert / Annie Sullivan & Helen Keller » (consulté le 12 février 2014)
  6. « Angoulême 2014 : La sélection patrimoine » (consulté le 12 février 2014)
  7. En collaboration avec la plasticienne Scomparo.
  8. « La Maison », sur Éditions Cambourakis (consulté le 23 mars 2020)
  9. Voir sur telerama.fr et actualitte.com.