Ouvrir le menu principal

Description et caractéristiquesModifier

Ces comatules portent entre 10 et 40 bras. Le centrodorsal est discoïde à légèrement hémisphérique avec un apex large, aplati et lisse. Il n'y a pas de dépressions radiales (seule l'espèce fossile Kiimetra miocenica porte une étoile radiale). Les cirrhes sont courtes, les plus distales portant des épines ou excroissances dorsales. Le pointe des plaques basales en bâtons est exposée en interradius ou dissimulée. Les radiales sont exposées ou dissimulées, le plus souvent avec des marges latérales visibles et séparant les primabrachiales adjacentes. La cavité radiale est très large. On note une synarthrie entre les brachiales 1 et 2, et une syzigie entre les 3 et 4 (puis parfois plus distalement). La première pinnule est délicate et fragile, mais s'élargit énormément avec les deux premiers segments. Les pinnules qui suivent sont allongées et élargies, plus solides, et composées de pinulules allongées. Elles sont couvertes de plaques ambulacraires[1].

Liste des genresModifier

Selon World Register of Marine Species (20 juin 2014)[1] :

Références taxinomiquesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier