Ouvrir le menu principal

L'adjectif calcifuge (dont les racines latines signifient : « qui fuit le calcaire ») qualifie les plantes qui évitent les terrains calcaires ou à tendance alcaline. On peut également les qualifier d'acidophiles ou de silicicoles. L'antonyme est calciphile ou calcicole.

Le terme « acidophile » est à réserver à la micro-biologie. On doit employer « acidiphile » lorsque l'on parle de plantes et d'écologie.

Dans les terrains calcaires, le fer devient moins soluble. De ce fait, les plantes calcifuges montrent souvent des carences en fer qui se traduisent par de la chlorose. Les nervures des feuilles restent vert foncé, mais les tissus plus éloignés des nervures deviennent vert clair.

Plantes calcifugesModifier

Notes et référencesModifier


Sur les autres projets Wikimedia :