Cahiers vaudois

Les Cahiers vaudois sont une revue littéraire suisse fondée en 1914 et publiée jusqu'en 1920.

Cahiers vaudois
Image illustrative de l’article Cahiers vaudois

Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Langue français
Périodicité mensuel
Date de fondation 1914
Date du dernier numéro 1920
Éditeur Constant Tarin
Ville d’édition Lausanne

Directeur de publication Paul Budry
Edmond Gilliard
OCLC 472198453

HistoriqueModifier

Les Cahiers vaudois sont une revue mensuelle de littérature et d'art fondée en 1914 par Edmond Gilliard, Paul Budry auxquels se joindront plus tard plusieurs personnalités suisses romandes tels que Maurice Baud, Charles-Ferdinand Ramuz, Ernest Ansermet, René Auberjonois, Henry Bischoff, ou encore les frères Charles-Albert et Alexandre Cingria.

La forme des cahiers vaudois est très souple, du simple carnet au livre entier. C'est finalement la crise du papier issue de la Première Guerre mondiale qui aura raison des Cahiers Vaudois, forcés de fermer leurs portes en 1919. Ce sont les articles de Charles-Ferdinand Ramuz qui occupent la majeure partie des cahiers, avec le quart des pages des quarante cahiers[1].

Quelques volumes hors-collection et des rééditions de certains cahiers ont paru avec la mention « Édition des Cahiers vaudois ».

RéférencesModifier

BibliographieModifier

  • Georges Duplain, Le gai combat des "Cahiers vaudois", Lausanne, Éditions 24 heures, , 269 p. (ISBN 2-8265-1009-6)

SourceModifier

Lien externeModifier