Ouvrir le menu principal

Cafés Folliet
logo de Cafés Folliet
Logo des Cafés Folliet

Création 1880
Dates clés 1957 (immatriculation société actuelle)
Personnages clés Famille Folliet
Forme juridique SA à conseil d'administration
Slogan L'art de l'extraction
Siège social Chambéry
Drapeau de France France
Direction Bernard Folliet
Activité Transformation du thé et du café
Produits Torréfaction, Cafés, Thés, Chocolat, Tasses, boissons fraiches
Sociétés sœurs Tropico

Brasserie Café Folliet

Brasserie Michel Dreyfus

Cafés Chagnard

La Concorde Marsennay

Effectif 256 au 30 septembre 2018
SIREN 745 720 276
SIREN 745 720 276
Site web www.cafes-folliet.com

Chiffre d'affaires 55 773 500 € au 30 septembre 2018
Résultat net 3 154 000 € au 30 septembre 2018
Usine de torréfaction de Cafés Folliet à la Cassine (Chambéry), implantée en 1961.

Cafés Folliet est une société française spécialisée dans la torréfaction et la vente de café et de produits dérivés ,fondée en 1880 à Chambéry (Savoie).

HistoriqueModifier

Cette entreprise est créée en 1880, à Chambéry par les fondateurs Claude et Philomène Folliet souhaitant ouvrir une épicerie qui se spécialise très vite dans le commerce du café. En 1924, l'activité d'épicerie est remplacée par celle de torréfaction à part entière avec de nouveaux outils de production.

Jean Folliet, petit-fils de Philomène, achète en 1954 son premier camion Renault conduit par son premier vendeur-livreur, et crée ainsi les premières tournées pour garder le contact avec les clients et développer les ventes.

En 1961, l'usine de torréfaction est construite (sur le site actuel) en même temps que l'apparition du café moulu pour les machines à café de conception italienne.

Dans le même temps, Folliet diversifie ses produits à la vente avec le thé en sachet, le chocolat en poudre et le sucre enveloppé pour répondre aux demandes des hôtels de montagne en plein boom avec l'ouverture des stations de ski.

En 2005, Cafés Folliet[1] fait l'acquisition de Tropico pour renforcer sa stratégie de développement[2].

Notes et référencesModifier

  1. « Cafés Folliet », sur www.societe.com (consulté le 13 août 2019)
  2. « Les Cafés Folliet se renforcent dans le petit déjeuner avec l'achat de Tropico », lesechos.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 24 janvier 2018)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Louis Chabert, Jean-Marie Albertini, Jacques Champ et Pierre Préau, Un siècle d'économie en Savoie, 1900-2000, La Fontaine de Siloë, , 141 p. (ISBN 2-8420-6157-8 et 9-782-8420-6157-9)