Cabinet Filbinger I

Cabinet Filbinger I
(de) Kabinett Filbinger I

Land de Bade-Wurtemberg

Description de cette image, également commentée ci-après
Hans Filbinger, en .
Ministre-président Hans Filbinger
Élection
Législature 4e
Formation
Fin
Durée 1 an, 5 mois et 27 jours
Composition initiale
Coalition CDU-SPD
Ministres 8
Femmes 0
Hommes 8
Représentation
Landtag
106 / 120
Description de l'image Flag of Baden-Württemberg.svg.

Le cabinet Filbinger I (en allemand : Kabinett Filbinger I) est le gouvernement du Land de Bade-Wurtemberg entre le et le , durant la quatrième législature du Landtag.

Majorité et historiqueModifier

Dirigé par le nouveau ministre-président chrétien-démocrate Hans Filbinger, précédemment ministre de l'Intérieur, ce gouvernement est constitué et soutenu par une grande coalition entre l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) et le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD). Ensemble, ils disposent de 106 députés sur 120, soit 88,3 % des sièges du Landtag.

Il est formé à la suite de la démission de Kurt Georg Kiesinger, au pouvoir depuis .

Il succède donc au cabinet Kiesinger III constitué et soutenu par une coalition noire-jaune entre la CDU et le Parti populaire démocratique (FDP/DVP).

À la suite de la rupture de la coalition noire-jaune fédérale et de la démission du chancelier fédéral Ludwig Erhard, le groupe CDU/CSU au Bundestag choisit Kiesinger pour prendre la tête d'une grande coalition fédérale. Dans le Land, le groupe parlementaire investit Filbinger pour lui succéder, au détriment du ministre de l'Éducation Wilhelm Hahn. Le FDP/DVP décide alors de mettre fin à son alliance avec la CDU, cette dernière se tournant vers le SPD, avec qui les libéraux avaient prévu de s'allier.

Lors des élections régionales du , les chrétiens-démocrates conservent leur place de premier parti du Land, les sociaux-démocrates enregistrant un recul de huit points. Cet échec, ainsi que la percée du Parti national-démocrate d'Allemagne (NPD) qui réalise 9,8 %, s'expliquent principalement par le climat de tension sociale née des mouvements étudiants. Bien qu'une alliance avec les libéraux-démocrates dispose d'une claire majorité, Filbinger choisit de poursuivre sa coalition avec le SPD et forme son deuxième gouvernement.

CompositionModifier

Initiale ()Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Poste Titulaire Parti
Ministre-président Hans Filbinger CDU
Vice-ministre-président
Ministre de l'Intérieur
Walter Krause SPD
Ministre de l'Éducation Wilhelm Hahn CDU
Ministre de la Justice Rudolf Schieler SPD
Ministre des Finances Kurt Angstmann SPD
Ministre de l'Économie Hans-Otto Schwarz SPD
Ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture, de la Viticulture et des Forêts Eugen Leibfried CDU
Ministre du Travail Josef Schüttler CDU
Ministre des Affaires fédérales Adalbert Seifriz CDU

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier