CJRP

station radiophonique canadienne
CJRP

Présentation
Pays Drapeau du Canada Canada
Siège social Québec, Québec
Langue Français
Statut commerciale privée
Historique
Création
Disparition
Diffusion hertzienne
AM 1060 kHz
Diffusion câble et Internet

Pour la station de Saint John, au Nouveau-Brunswick, voir CJRP-FM.

CJRP était une station de radio de langue française située dans la Ville de Québec, Québec. Elle est en ondes de 1959 à 1994.

La diffusion par la station sur 1060 kHz sur la bande AM, avec une puissance durant la journée de 50 000 watts et une puissance nocturne de 10 000 watts comme une station de classe B, à l'aide d'une antenne directionnelle avec différents modes jour et nuit pour protéger KYW à Philadelphie, en Pennsylvanie.

CJRP a été à l'origine connu sous les lettres d'appel CJLR et est une station indépendante détenue par Jacques La Roche (d'où le signe d'appelle mise en onde le . Il avait à l'origine une puissance de 5000 watts à temps plein et utilisé une seule directivité à tout moment. La puissance a été augmentée à 10 000 watts à temps plein en 1962.

En 1969, la station a été achetée par Raymond Crépault, qui possédait déjà CJMS 1280 à Montréal. CJLR indicatif d'appel a été changé à CJRP (avec le "RP" pour "Radio Provinciale") et la station est devenue une station du réseau Radiomutuel.

Dans les années 1960 et 1970, la station avait un hélicoptère pour faire le suivi de la circulation sur les routes de la région de Québec. L'hélicoptère était identifié au logo et aux couleurs de la station.

En 1977, la station a augmenté sa puissance de jour à 50 000 watts, à l'aide de différentes directivités que celle qui est actuellement utilisée uniquement la nuit.

Le format Top 40 utilisé par CJRP a été abandonné en faveur du format oldies ainsi qu'une combinaison de la radio de nouvelles/parler dans le début des années 1980. Le , une station sœur, CHIK-FM, est arrivée en ondes.

Le , il a été annoncé que Télémédia et Radiomutuel fusionnaient leurs réseaux de salles de nouvelles pour le nouveau réseau Radiomédia. Dans chacun des six marchés où les deux réseaux étaient présents, la station qui avait le meilleur signal est restée à l'antenne, et l'autre a été fermée. La station rivale CHRC ayant un meilleur signal (50 000 watts toute la journée), CJRP a dû cesser ses activités ce jour-là. Le permis de la station a été révoqué par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) le .

Liens externesModifier