Côte Sauvage (Amérique du Sud)

La Côte Sauvage (en néerlandais : Wilde kust ; en anglais : Wild Coast) désigna pendant longtemps le littoral situé de façon approximative entre le delta de l'Orénoque et celui de l'Amazone. Les premiers Européens à s'établir dans la région sont les Néerlandais dès les années 1570 et 1580. Aujourd'hui, ces côtes chevauchent le Brésil, la Guyane française, le Suriname, le Guyana, le Venezuela.

Carte hydrographique et topologique des Guyanes et des États voisins

Elle regroupait jusqu'au début du XIXe siècle plusieurs colonies européennes occupées aujourd'hui par la Guyane française (Cayenne est nérlandaise de 1656 à 1664), le Suriname (Paramaribo est anglaise de 1650 à 1667) et le Guyana (où les Néerlandais cédent aux Britanniques leurs colonies de Berbice, Pomeroon (fondée par les Néerlandais en 1657 et détruite par les Anglais en 1665), Démérara et Essequibo).

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sources et bibliographieModifier

Articles connexesModifier