Ouvrir le menu principal

Céleste Boursier-Mougenot

artiste installationniste, musicien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boursier et Mougenot.
Céleste Boursier-Mougenot
Céleste Boursier-Mougenot (UNTREF - Bienal Sur 2016).jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Représenté par
Paula Cooper Gallery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Céleste Boursier-Mougenot, né en 1961 à Nice, est un compositeur et un plasticien français. Il vit et travaille à Sète.

BiographieModifier

Né en 1961, à Nice, Céleste Boursier-Mougenot vit et travaille à Sète. Présentés depuis près de vingt ans dans les lieux d'art contemporain, en France et à l’étranger, les travaux de Céleste Boursier-Mougenot, sont à considérer avant tout comme ceux d'un musicien. Après avoir été, de 1985 à 1994, le compositeur de la compagnie Side One Posthume Théâtre, de l'auteur et metteur en scène Pascal Rambert, il entreprend de donner une forme autonome à sa musique en réalisant des installations. À partir de situations ou d'objets les plus divers, dont il parvient à extraire un potentiel musical, il élabore des dispositifs qui étendent la notion de partition aux configurations hétérodoxes des matériaux et des médias qu'il emploie, pour générer, le plus souvent en direct, des formes sonores qu'il qualifie de vivantes. Déployé, en relation avec les données architecturales ou environnementales des lieux d'exposition, chaque dispositif constitue le cadre propice à une expérience d'écoute en livrant, au regard et à l’entendement du visiteur, le processus qui engendre la musique. Parmi ses œuvres les plus représentatives : from here to ear, grande volière dans laquelle le public entre pour côtoyer des oiseaux dont les incessants déplacements produisent une musique. Depuis quelques années, il étend sa pratique à la chorégraphie, en appliquant à des objets en mouvement sa démarche « compositionnelle ».

Présent depuis de nombreuses années à l'étranger, Céleste Boursier-Mougenot a été le premier artiste français lauréat de l’International Studio & Curatorial Program (en) (PS1) à New York en 1998-99. Il est représenté par la galerie Paula Cooper (New York), la galerie Xippas (Paris, Genève, Montevideo, Athènes) et la galerie Mario Mazzoli (Berlin). On a pu voir son travail à la National Gallery Victoria de Melbourne en 2013, au Barbican Centre à Londres en 2010 ou à la Pinacothèque de São Paulo en 2009.

Parallèlement à la Biennale de Venise, le travail de Céleste Boursier-Mougenot est présenté dans plusieurs expositions monographiques : Clinamen, au Centre Pompidou-Metz, de fin mai à fin septembre[Quand ?] ; acquaalta, au Palais de Tokyo, Paris, du 24 juin au 13 septembre 2015[Quand ?]. Il est l’invité de la Biennale d’art contemporain de Lyon en , puis du Musée des Beaux-Arts de Montréal à partir de .

InstallationsModifier

2019 : Centre d’art à Wattwiller, fondation François schneider

Expositions collectivesModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Les artistes - Céleste Boursier-Mougenot », sur www.biennaledelyon.com (consulté le 15 février 2018)
  2. « Artistes - Céleste Boursier-Mougenot », sur 2015.labiennaledelyon.com (consulté le 15 février 2018)
  3. « Un magicien du son et du mouvement à la Biennale de Venise - Ministère de la Culture », sur www.culturecommunication.gouv.fr (consulté le 15 février 2018)
  4. Arrêté du 13 février 2015 portant nomination et promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres

Liens externesModifier